Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Concerts>Chanson française>Clarika : De quoi faire battre mon cœur

Clarika : De quoi faire battre mon cœur

        
© Frank Loriou

La chanteuse de variété française Clarika présente son dernier album, De quoi faire battre mon coeur, qui évoque une rupture amoureuse. Elle y fait preuve d’un peu plus de gravité qu’à l’accoutumée.

Clarika, c’est déjà 25 ans de carrière, dans une relative discrétion et parfois avec quelques percées médiatiques comme à la faveur de son tube libidineux, Les Garçons dans les vestiaires.

La carrière de la chanteuse démarre avec sa rencontre avec le compositeur et arrangeur Jean-Jacques Nyssen qui deviendra aussi son mari, avec qui elle écrit et compose son premier album J’Attendrai Pas Cent Ans !

Avec cette chanson qui a donné le titre à l’album, on découvre alors une parolière au ton doux-amer qui assume sa féminité : « J’ai mordu ta joue comme un gros fruit mûr/ Mordillé tes lobes, violentes morsures/ Caressé ton ventre jusqu’à la brûlure/ Mais toi tu dors tout l’temps... »

Elle récidive avec son second album, Ça s’peut pas, d’où surgit le titre Beau comme garçon qui fustige les play-boys : « T’es beau comme garçon /, Mais y’a tant d’air dans ta tête / Qu’on peut y faire de l’avion ».

Clarika, aussi ironique que sensible

Elle se produit alors au festival des Francofolies de la Rochelle et de Montréal, fait aussi la première partie de Zazie dont elle pourrait être une lointaine cousine. Ses textes racontent des tranches de vie et chantent souvent l’amour et le désir, sur tous les registres : elle peut se montrer aussi acide qu’acidulée, malicieuse que percutante, ironique que sensible.

Sur un plan musical, elle s’écarte parfois de la variété française avec des titres un peu plus électro, rock ou world, tout en conservant un son rond et doux.

Rupture amoureuse

Au cours de sa carrière, elle multiplie les collaborations qui dessinent une carte musicale assez large, de Michel Jonasz à Bernard Lavilliers, de Michel Delpech à Sheila.

Pour son dernier album, De quoi faire battre mon cœur, sorti en 2016, elle s’offre deux duos avec Alexis HK et La Maison Tellier. Elle y parle d’une rupture amoureuse, notamment à travers le titre Je ne te dirais pas, qui au contraire nous dit tout. Encore une belle pirouette de sa part.

A noter :

Ce concert est proposé au Cheval Blanc à Schiltigheim, ainsi qu'à l'Espace 110 - Centre culturel d'Illzach dans le cadre de la saison culturelle 2016-2017

 

Infos pratiques

  Commentaires

A voir également

Agenda
Le QUIZ de la semaine Manu Lanvin & The Devil Blues Manu Lanvin & The Devil Blues

Cette semaine le JDS vous invite au concert de Manu Lanvin & The Devil Blues, vendredi 31 mars à l'Ed&N de Sausheim. 5 lots de 2 places à gagner Les gagnants seront prévenus par mail.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 295

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS