Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Danse>Ballet de l'OnR : ... Cupidon s'en fout

Ballet de l'OnR : ... Cupidon s'en fout

        

Création par le Ballet de l'Opéra national du Rhin, chorégraphie Etienne Béchard

« Il est des jours où Cupidon s’en fout », chantait Brassens. Avec un regard aussi malicieux que le célèbre moustachu, Etienne Béchard s’interroge sur la place de l’amour dans un ballet d'anticipation. Une nouvelle création à voir à l’Opéra national du Rhin.

Ballet de l\'OnR : ... Cupidon s\'en fout © Nis&For Ballet de l'OnR : ... Cupidon s'en fout

Avec Etienne Béchard, le ballet prend un coup de jeune et s’intéresse aux névroses d’aujourd’hui. Que ce soit avec un monsieur tout le monde projeté dans le monde du show business après un passage sur petit écran (Mr. Follower) ou avec des élites du monde de l’art contemporain qui ont un sérieux penchant pour la « masturbation cérébrale » (Bob’Art).

C’est que la compagnie Opinion public, qu’il a fondée en 2010 avec quatre autres danseurs, passés comme lui par à l’Ecole-Atelier Rudra Béjart puis au Béjart Ballet Lausanne, a un objectif. Un seul : traiter « la place de l’homme dans différents aspects de son existence, dans différentes situations au sein de la société ». Ce qui fait beaucoup : « une tâche titanesque », concède la compagnie.

Un ballet d’anticipation

Dans Cupidon s’en fout, clin d’œil à la chanson de Brassens, Etienne Béchart s’intéresse à la place de l’amour et des sentiments dans un ballet d’anticipation qui dessine une société proche de la nôtre. Elle prend l’apparence d’une communauté ordinaire où « vivent des citoyens dociles, disciplinés et responsables ».

Une trentaine de danseurs incarneront cette masse, « obéissant aux dynamiques sociales qui ont façonné leur existence ». De l’école à la maison de repos, on suit leur conditionnement et leur soumission à trois figures de l’autorité : un maître d’école, un patron d’entreprise et un médecin.

Et puis, il y aura les deux amoureux qui s’aiment depuis l’enfance comme dans un beau conte de fée, mais qui doivent faire face à la réalité : les obligations professionnelles, les responsabilités en tous genres… Nous emmenant au cœur du problème : « Peut-on vraiment museler la spontanéité, les émotions et l’incertitude qui habitent chaque être humain ? L’amour a-t-il sa place ou Cupidon s’en fout ? »

Un mélange de disciplines

A sujet moderne, traitement moderne, avec un brin d’humour. Si la compagnie Opinion public est plutôt dans une veine néo-classique, elle incorpore différents éléments dans ses chorégraphies. On a déjà vu ses danseurs esquisser des pas de danse de salon, réaliser des acrobaties déliées comme dans la capoeira ou emprunter les codes du hip hop…

La compagnie mélange aussi avec brio les disciplines, en allant vers la comédie et le cirque, en jouant de la musique en direct, en utilisant de la vidéo ou les arts plastiques… Une liberté d’approche qui devrait encore se vérifier avec cette nouvelle création.

 

Autour du spectacle présenté dans le cadre de la saison 2016-2017 de l'Opéra national du Rhin:

  • Parlons peu… mais parlons danse
    Présentation des spectacles une demi-heure avant chaque représentation dans les foyers des théâtres
  • Conférence dansée L'université de la danse / Danse à l'université
  • Répétition ouverte au public au Centre chorégraphique de Mulhouse, le mardi 25 octobre à 18h (sur inscription)

 

Infos pratiques

 Galerie photos

  • Ballet de l\'OnR : ... Cupidon s\'en fout

  Commentaires

A voir également

Agenda
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS