Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>One Woman Show>Sophia Aram : Le fond de l'air effraie

Sophia Aram : Le fond de l'air effraie

        
Sophia Aram : Le fond de l\'air effraie © Benoit Chambillard Sophia Aram : Le fond de l'air effraie

Pour Sophia Aram, la liberté d’expression doit être totale. Et elle en use dans son dernier one woman show Le fond de l’air effraie, fortement branché sur le fil de l’actu.

Elle se rêvait en Anne Sinclair. Mais, après avoir fait partie d’une Ligue d’impro théâtrale avec Jamel Debbouzze à Trappes, elle a préféré la scène. Son premier one woman show, Du plomb dans la tête, dévoilait déjà un certain culot puisqu’elle y abordait le suicide d’une maîtresse d’école. Elle récidivait avec Crise de Foi, un spectacle sur les trois religions monothéistes, revendiquant son bon droit : celui du blasphème.

Bobo, athée, de gauche

Loin de s’assagir, Sophia Aram continue ses bravades à travers ses chroniques hebdomadaires sur France Inter, où elle apporte un regard subjectif et piquant sur l’actualité. Sophia Aram ne mâche pas ses mots, surtout quand il s’agit de s’attaquer aux intégrismes religieux, aux idées du Front national, à l’homophobie ou à la misogynie...

Dans son nouveau spectacle, Le Fond de l’air effraie, Sophia Aram s’assume totalement : bobo, athée, de gauche et de « mauvaise foi ». Elle y passe en revue l’actualité des derniers mois, qui navigue entre sujets légers (la sortie du livre de Valérie Trierweiler) et graves (les attentats de Charlie Hebdo). Elle se fait plus mordante avec ses cibles préférées : Eric Zemmour, Marine Le Pen, Robert Ménard…

En dehors de la politique, c’est aussi la société qui l’intéresse. Le problème du chômage lui inspire de belles saillies : « Les emplois précaires sont à la baisse du chômage ce que la sodomie est à la contraception : ça marche, mais ça fait mal ! » Elle fait aussi de jolis contre-pieds, comme lorsqu’elle parle de l’invasion des banlieues par les bobos, ces drôles de gens qui mangent des « légumes zoubliés », vus par sa tante Fatiha.

Imitations, blagues, commentaires ironiques ou petites confidences, Sophia Aram sait jouer de plusieurs registres pour faire rire et réfléchir.

Ce spectacle est joué à Belfort, à Mulhouse, à Colmar et à Bischwiller dans le cadre de la saison 2016-2017.

Infos pratiques

 Galerie photos

  • Sophia Aram : Le fond de l\'air effraie
  • Sophia Aram : Le fond de l\'air effraie

  Commentaires

A voir également

Agenda
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS