Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Bien Etre>Forme>Je dors mal !

Je dors mal !

        

Le passage à l'heure d'hiver ne se fait pas toujours aisément. Les nuits qui rallongent et le soleil qui décline, et vous voilà en train de vous arracher les cheveux à essayer de passer des nuits correctes. Voici quelques clés pour (re)trouver un sommeil réparateur.

Mal dormir : ça arrive à tout le monde ! © Ariwasabi - Fotolia Mal dormir : ça arrive à tout le monde !

1/ Just Relax

Bien souvent, outre le fait de devoir s'adapter aux conditions hivernales propices à l'hibernation type ours des cavernes, les difficultés liées au sommeil proviennent du stress. Celui que l'on connaît pendant sa journée de travail, mais aussi celui lié aux enfants, à ses problèmes de vie quotidienne, etc. Alors, relaxez-vous. 30 minutes avant le coucher, évitez toute activité remuante : pas d'exercice, pas d'ordinateur, de jeu vidéo ou de télévision. Si l'insomnie vous guette, mettez-vous au calme et ne pensez à rien. Fermez les yeux ; respirez profondément et lentement.

2/ Dépensez-vous

Conserver une activité physique, même si on est pas fan de sport, est important pour garantir des bonnes nuits réparatrices. Un exercice physique dans la journée suffit (le fameux « marcher 30 minutes par jour »). Cela s'explique par le fait que la température du corps doit être plus élevée en période d'éveil qu'en période de repos. Evitez cependant de faire de l'exercice avant d'aller vous coucher.

3/ La médecine douce

Quand les astuces toutes bêtes vous paraissent ne pas suffire, vous pouvez toujours vous tourner vers les solutions homéopathiques ou phytothérapique. Vous ressentez de l'anxiété avant d'aller au lit ? Le Gelsemium pourrait vous convenir. Vous n'arrivez tout simplement pas à vous endormir ? Certains préconisent l'utilisation du Nux Vomica. Bien sûr, ces traitements ne fonctionnent pas chez tout le monde et restent aléatoirement efficaces.

4/ Les remèdes de grand-mère

Nos mamies avaient du bon sens, avec leurs vieux trucs pour aider à s'endormir. Truc numéro un : une tasse de lait chaud avec du miel ou une tisane aux plantes pour détendre le corps et l'esprit (ce qui aide à libérer de la sérotonine, qui peut éventuellement favoriser le sommeil). Truc numéro deux : un bouquin. Très efficace chez certains, la lecture dans le silence permet à l'organisme de se préparer doucement au sommeil. Enfin, manger léger le soir ! Plus votre estomac travaille, plus vous avez de chance d'être incommodé à l'heure du dodo. Logique.

5/ Une bonne literie

Si vous ratez le premier cycle du sommeil, mieux vaut attendre le suivant, environ 1h30 plus tard. Et pour attraper le train du sommeil, rien ne vaut un matelas douillet et une bonne literie. Le confort est la meilleure des garanties d'une nuit réparatrice. Veillez à changer régulièrement draps et housses. Vos coussins sont fatigués ? Jetez-les. Et plus important encore, le matelas. Il peut être tonique ou moelleux, selon vos préférences et votre morphologie. Plus on est grand et lourd, plus on doit le choisir ferme. Dormir sur un matelas trop dur peut gêner la circulation sanguine. A l'inverse, un matelas trop souple va faire s'enfoncer votre corps au niveau du bassin et l'envelopper à l'excès, ce qui va bloquer votre liberté de mouvement et l'évacuation de la transpiration. En cas de problèmes de dos, gare à la colonne vertébrale pas assez soutenue. Enfin, si vous êtes en couple, préférez les matelas grand format 160 x 200 ou 180 x 200, loin des mouvements de votre partenaire.

  Commentaires

A voir également

Bien Etre
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS