Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Bien Etre>Forme>Natation : les conseils de Sébastien Rouault, champion d'Europe

Natation : les conseils de Sébastien Rouault, champion d'Europe

        

Vainqueur du 800m et 1500m lors des championnats d'Europe de natation en 2010, Sébastien Rouault s'entraîne au Mulhouse Olympic Natation. Il nous livre ses conseils pour tenir la distance dans les bassins, pour les novices comme pour les plus confirmés.

Sébastien Rouault, champion d\'Europe en 2010 du 800m et 1500m, s\'entraîne au Mulhouse Olympic Natation © Sandrine Bavard Sébastien Rouault, champion d'Europe en 2010 du 800m et 1500m, s'entraîne au Mulhouse Olympic Natation

Vous disposez désormais d'un bel outil d'entraînement avec le Mulhouse Olympic Natation. Qu'est-ce que cela vous apporte dans votre préparation ?

On a la chance d'avoir plus de créneaux disponibles pour s'entraîner et d'avoir tout sur place : la salle de musculation, de massage, de rééducation, et la restauration pour manger et mieux récupérer. Le fait de nager en extérieur est bien meilleur pour la respiration et la ventilation. J'ai déjà fait des tests : je sais qu'après une semaine passée en extérieur, j'augmente de 20% mes capacités respiratoires, ou du moins je reviens à la normale car le chlore les diminuent.

Imaginons que je n'ai pas mis les pieds à la piscine depuis 10 ans, que je veux me remettre dans le grand bain. Quels sont vos conseils pour reprendre en douceur ?

Le mieux est de se fixer des objectifs intermédiaires : 600m, 800m, 1000m et d'essayer chaque semaine d'aller un peu plus loin. Pour ressentir des effets, je pense qu'il faut venir deux fois par semaine, et s'y tenir ! On peut aussi faire des fractionnés et se donner des temps de repos entre des longueurs, entre chaque 50 ou 100m. Il y a aussi des équipements, comme le pull buoy ou les palmes, qui permettent de porter le nageur et d'être plus à son aise.

Quelle est la chose la plus importante à maîtriser au départ?

La technique, c'est le problème des nageurs débutants qui perdent beaucoup d'énergie à cause d'une mauvaise position dans l'eau, ce qui va les freiner. S'ils sont bien à plat, il y a moins de résistance à l'eau et ils flotteront plus facilement. La respiration est aussi primordiale : il faut bien penser à expirer sous l'eau, et inspirer une fois tous les trois mouvements. Cela permet de stabiliser le corps.

Une fois que je suis plus à l'aise dans l'eau, que je veux améliorer mon endurance, comment je pousse un peu plus loin mes limites ?

Cela dépend de l'investissement de chacun. On peut varier les nages : généralement, on commence par la brasse, le crawl, le dos et on finit par le papillon plus difficile à maîtriser. On peut varier les exercices autour des jambes avec les palmes et le pull buoy, ou autour des mains avec des plaquettes en plastique qui permettent d'avoir une plus grande prise d'eau. A un certain niveau, on peut se programmer différents types de séance : un jour, je travaille la vitesse, l'autre, l'aérodynamie, un autre, les quatre nages... Sans vouloir faire de compétition, on peut faire des séances de 3 à 4 km.

Pour dégoûter tous les sportifs amateurs et nous donner des éléments de comparaison, vous faites combien de kilomètres à l'entraînement?

18 km par jour, avec 2h30 le matin, et 2h30 le soir. Les sprinters font eux 8 km. Quand on fait du demi-fond, il ne faut pas avoir peur des longueurs ! Un jour sur deux, je fais des séances de muscu et de vélo.

Faire des exercices « sur terre » peut être un bon complément ?

Oui, le vélo et la course à pied donnent une bonne condition physique. Ce qu'on gagne à pied ou vélo, on va aussi le gagner dans l'eau, et inversement. On peut aussi faire un travail de gainage, de musculation légère, qui va aider dans l'eau mais aussi à mieux visualiser son corps. Souvent, les novices ne connaissent pas bien leurs corps : si on leur dit de mettre la main bien devant eux, elle va être souvent légèrement de côté par exemple.

Et que pensez-vous de l'évolution du secteur de la piscine, avec l'arrivée des spa et de l'aquafitness ?

C'est un peu une farce de faire croire aux gens qu'aller dans les bulles d'un jacuzzi ou glisser sur un toboggan va les remettre en forme. Si les gens veulent une meilleure forme physique, il n'y a pas de secret : il faut faire des longueurs. L'aquafitness est différent : là, il faut faire un effort et j'ai entendu dire que ce n'était pas si facile que ça.


Propos recueillis par Sandrine Bavard

  Commentaires

  • alex | 25/04/12 | 15h10

    beaucoup de conseil et d’informations importantes, bravo

A voir également

Bien Etre
Le QUIZ de la semaine Passtime 68 Passtime 68

Cette semaine Jds vous offre des guides Passtime Haut-Rhin, avec des réductions dans plus de 150 établissements (restaurants, commerces, loisirs...). 4 guides Passtime 68, édition 2017 à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS