Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace

Qi Gong

La sagesse de l'Asie au service du corps et de l'esprit

        
<p>La pratique du Qi Gong est accessible à tous</p> DR

La pratique du Qi Gong est accessible à tous

Qi = énergie

Gong = travail


Né en Chine il y a 3000 ans, le Qi Gong (prononcer "tchigongue" !) consiste en des mouvements souples et lents, répétés, synchronisés à la respiration et à la concentration. Faisant partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise, ces mouvements permettent une meilleure circulation de l’énergie vitale, procurent un calme intérieur et une plus grande confiance en soi. Grâce à un enchaînement d’exercices corporels et de visualisations mentales, le Qi Gong associe la relaxation de l’esprit et l’assouplissement du corps à un travail énergétique profond de revitalisation des organes internes.

Être acteur de soi-même

En France, cette discipline est surtout considérée comme un outil de développement personnel (tandis qu’en Allemagne, le Qi Gong est reconnu par plusieurs caisses d’assurance maladie et en Suisse, par certaines mutuelles). «On apprend à se réapproprier son corps, à être acteur de soi-même, à vivre dans l’instant présent», explique Florence Scherer, qui pratique le Qi Gong depuis onze ans, et l’enseigne.
Un bon moyen de mieux vivre au quotidien, de prévenir les maladies, d’avoir un meilleur sommeil et de se sentir bien dans ses baskets.

Plus d’infos auprès de Florence Scherer au 03 89 67 86 52.

Bien être : Tour du monde des pratiques

  Commentaires

A voir également

Bien Etre
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS