Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Bien Etre>Soin du corps>Témoignages : Les massages, des moments d'évasion et de bien être

Témoignages : Les massages, des moments d'évasion et de bien être

Témoignages de clients et d'esthéticiennes

        

Franchir la porte d’un institut pour la première fois, ce n’est pas forcément évident pour tout le monde. Quelques petites appréhensions empêchent parfois de tenter l’aventure : il suffit de se lancer pour se rendre compte qu’elles n’avaient nullement lieu d’être.

Prenez soin de vous ! © Dimitrije Paunovic - Fotolia.com Prenez soin de vous !

Les instituts de Massage à Mulhouse :

Chaque pièce était une invitation au voyage ...

Thomas, 23 ans, témoigne : «Une chose est sûre, raconte ce jeune homme, je n’aurais jamais fait la démarche de moi-même. Ce sont mes amis qui me trouvaient trop stressé, après une période de travail intense, et qui m’ont offert un massage dans un institut... J’étais bien obligé d’y aller, même si j’ai attendu longtemps avant de me décider à prendre rendez-vous ! En arrivant, j’étais très intimidé, je n’avais pas la moindre idée d’où je mettais les pieds, de ce qui m’attendait.
Et puis l’accueil a été très agréable, la jeune femme de l’institut m’a tout de suite mis à l’aise. J’ai beaucoup aimé l’ambiance exotique qui régnait dans les différents espaces : chaque pièce était une invitation à un voyage dans un pays différent, avec des parfums, des musiques, des décors adaptés.
Avant le soin, il y avait un temps de repos pour bien se mettre en condition. J’étais tellement bien... que je me suis endormi !
Ensuite, les choses sérieuses ont commencé. Mes amis avaient choisi pour moi un massage oriental d’une heure. ça m’a paru vraiment très court, pourtant c’était suffisant. Il n’y avait qu’une seule masseuse, mais j’avais l’impression qu’au moins dix-huit mains me massaient tout le corps ! Elle travaillait avec de l’huile de fleur d’oranger, l’odeur invitait déjà au bien-être.
A la sortie, j’étais complètement zen... ça détend, mais un truc de fou !!! Moi qui y allais à reculons, contraint et forcé, j’ai été totalement convaincu et j’ai très envie d’y retourner !»

Une démarche purement esthétique ...

A l’opposé, il y a les habitués, qui ont fait des soins en institut un art de vivre. Nadine, 47 ans, évoque son expérience : «ça fait quinze ans que je fréquente les instituts de beauté, j’en ai testé un certain nombre. Ce qui compte beaucoup pour moi, c’est la qualité de l’accueil et de l’écoute, du lien humain qui se crée, mais aussi l’élégance du cadre, la discrétion des esthéticiennes. J’apprécie qu’on me propose un soin toujours différent à chaque rendez-vous, toujours personnalisé, avec des produits hauts de gamme.
J’ai la chance d’avoir une belle vie, sans stress, alors ma démarche est uniquement esthétique, je ne recherche pas la détente. Je vais en institut une fois par semaine : c’est la régularité des soins qui permet de conserver une peau ferme, que ce soit pour le visage ou le corps.
A côté de cela, je vais aussi régulièrement en thalasso et je fais du sport. J’ai testé toutes les nouvelles technologies au fur et à mesure qu’elles sont arrivées, mais finalement, il y a dans le soin manuel quelque chose de plus, d’irremplaçable.»


On ne fait un vrai soin que si on travaille avec son coeur ...

Les esthéticiennes formées aux techniques de massage et de bien-être le savent : la relation humaine est essentielle dans le soin. «On ne fait un vrai soin que si on travaille avec son coeur, si on s’ouvre à la personne pour échanger de l’énergie», explique Sarah, une esthéticienne spécialisée dans les soins du monde.
«C’est un métier d’artisanat, on fabrique quelque chose, du bien-être, avec nos mains», estime quant à elle Floria, une jeune esthéticienne pleine de créativité, qui voit son rôle avec une certaine philosophie. «Nous sommes là pour accompagner les gens, les aider à accepter leur âge en leur procurant du bien-être, pas pour lutter contre les lois de la nature», assure-t-elle.

Quand je sors d’un soin, j’ai l’impression de voler au-dessus du sol ...

Pour adoucir le quotidien aussi, soulager et apaiser certains maux, comme le raconte Michèle, 57 ans : «Depuis plusieurs années, je souffre d’intenses douleurs chroniques des muscles et des articulations, qui provoquent aussi une grande fatigue.
Quand on a des douleurs tout le temps, l’énergie ne circule plus dans le corps, et ça devient un cercle vicieux. Les massages issus des traditions asiatiques, par exemple, travaillent surtout sur l’énergie, c’est exactement ce dont j’ai besoin.

Mon budget ne me permet pas d’aller régulièrement dans un institut, mais j’ai la chance que mes proches m’offrent de temps en temps un soin de bien-être : la première fois que j’ai testé un massage, j’ai cru que je revivais ! Quand je sors d’un soin, j’ai l’impression de voler au-dessus du sol : les douleurs sont toujours présentes mais allégées, et puis je me sens plus en forme, apaisée.
Evidemment, il faut bien choisir le lieu : moi je suis tombée sur une personne d’une très grande qualité humaine et avec qui je me suis sentie en harmonie.

La qualité de l’accueil compte aussi : j’ai été reçue avec un thé délicieux, dans un cadre extrêmement raffiné, une ambiance de totale sérénité, avec des petites attentions dans chaque recoin... ça aussi, ça fait du bien !»

Choisir son institut, c’est donc d’abord une histoire de feeling. A chacun son univers, ses préférences, ses motivations et ses objectifs. L’essentiel est de se sentir en confiance, afin de pouvoir vraiment lâcher prise sous des mains bienfaisantes.

 

Consultez notre annuaire des instituts de massage à Mulhouse.

  Commentaires

A voir également

Bien Etre
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS