Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Déco Maison>Energie chauffage>Ma maison écolo : chauffage au bois, retour aux fondamentaux

Ma maison écolo : chauffage au bois, retour aux fondamentaux

        

Le chauffage au bois, on pensait que ça appartenait au passé, que c’était has been. Et puis le prix du gaz et de l’électricité se sont mis à flamber... comme du petit bois ! Les traditionnelles cheminées ont laissé la place aux poêles, toujours plus design et efficaces. Véritable tendance, le poêle à bois est aujourd’hui plébiscité à la fois pour ses qualités de chauffage et de déco.

Ma maison écolo : chauffage au bois, retour aux fondamentaux © Irina Mansieux - Fotolia.com Ma maison écolo : chauffage au bois, retour aux fondamentaux

Oubliez le vieux kacheloffe vert, massif et maçonné, de nos maisons d’enfance. De nos jours, les poêles à bois se veulent de véritables objets de déco, si design qu’on choisit dorénavant de les placer au centre de son salon, tel un ornement artistique. Il faut dire que les fabricants ont redoublé d’efforts ces dernières années pour proposer à la clientèle des poêles de toutes les formes et de toutes les couleurs. Poêles laqués noirs, en forme d’écran plat, rouges vifs ou même suspendus au plafond... il y en a pour tous les goûts et tous les intérieurs, même pour les esthètes les plus exigeants.

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de poêles, qui conviennent à différentes utilisations. Il y a tout d’abord deux familles de poêles : ceux à bûches, traditionnels, et ceux alimentés par des granulés. Les inconditionnels du feu de bois se tourneront vers les poêles à bûches. Avantage, le prix du bois, généralement livré en stère, tourne autour des 200€ la tonne : on ne trouvera pas moins cher sur le marché. Inconvénient, il faut alimenter le poêle toutes les deux à trois heures, et surtout, il ne sera possible que de chauffer la pièce où se trouve ce dernier. La deuxième catégorie de poêles est celle qui utilise le système de granulés, ou pellets, c’est-à-dire du bois aggloméré, compressé et reconstitué à partir de sciures - comptez entre 250 et 300€ la tonne. Leur pouvoir calorifique et donc leur capacité à chauffer une ou plusieurs pièces est plusieurs fois supérieur aux bûches classiques. Le must pour chauffer sa maison étant le système de poêle à air pulsé, qui alimente un circuit de distribution d’air chaud dans toute la maison et qui permet de chauffer plusieurs pièces, ce qui n’est pas le cas avec des poêles classiques.

Le gros avantage des poêles à granulés est la possibilité de les coupler à un petit silo de distribution à alimentation automatique. Plus besoin de mettre une bûche six fois par jour et d’aller chercher du bois dehors ! Le réservoir de granulés, de 5 à 30kg selon les modèles, assure ainsi une autonomie de deux à trois jours à votre poêle. Il est même possible de commander l’allumage du poêle à distance, par SMS. Ou comment retrouver une maison bien chauffée après un retour de week-end, par exemple. Le bois, système de chauffage du passé... et assurément du futur !

  Commentaires

A voir également

Déco Maison
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS