Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Déco Maison>Energie chauffage>Tendances : les maisons passives dans le Haut Rhin

Tendances : les maisons passives dans le Haut Rhin

Ce maisons où il fait mieux vivre

        
 Tendances : les maisons passives dans le Haut Rhin DR Tendances : les maisons passives dans le Haut Rhin

Les époques changent. Il y a encore quelques années, qui aurait cru que nous assisterions à une telle remise en cause de notre habitat ?

Aujourd’hui, le doux rêveur n’est plus celui qui évoque les énergies renouvelables et les produits naturel mais plutôt celui qui raisonne construction, rénovation ou aménagement sans tenir compte des nouveaux impératifs d’économie d’énergie. Ce changement de mentalité est perceptible à tous les échelons de la société : l’Etat qui accorde des crédits d’impôts et impose de nouvelles normes (Grenelle de l’environnement), les organismes scientifiques qui mettent au point ces normes, et peut-être surtout les professionnels du bâtiment qui répondent aujourd’hui à tous les nouveaux défis.

Le concept de la maison passive : une évolution décisive

Sous ce nouveau vocable, il faut comprendre une maison à très faible consommation énergétique. Elle offre, toute l’année, une température ambiante agréable et relègue le chauffage à un simple appoint. Dans la théorie, il suffira de chauffer quelques jours par an lorsque les températures atteindront les minimas extrêmes. Ce concept récent (1988) nous vient d’Allemagne et se contente des apports solaires, métaboliques (habitants et machines) alliés à une excellente isolation. Les chaudières classiques deviennent un appoint.

Pour mieux apprécier la révolution, il faut comparer la consommation moyenne des logements des années 1960 et 1970 (entre 320 et 400 kWh/m2) avec ceux répondant à la norme "Passivhaus" qui ont besoin de moins de 50 kWh/m2 pour arriver au même résultat. Un rapport de 1 à 6 qui se traduit ensuite par une réelle économie sur les différentes factures...

Deux façons de réduire les besoins énergétiques

Diminuer les pertes avec de nouvelles isolations ou augmenter les apports solaires.
Evidemment les nouvelles constructions gagneront à panacher ces deux solutions. Les bons bricoleurs trouvent aujourd’hui sur le marché du matériel à même de réduire considérablement les perditions de chaleur mais celui qui cherche l’efficacité optimum ne pourra faire l’impasse d’un professionnel. Par exemple, une maison passive n’est pas une boîte étanche. Il faut renouveler l’oxygène régulièrement, évacuer le dioxyde de carbone et toutes les mauvaises odeurs, voire les émissions dangereuses de produits toxiques volatils. C’est ici qu’intervient la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) qui insuffle de l’air frais (parfois préalablement réchauffé) et extrait de l’air vicié. Ces nouvelles techniques ne souffrent pas de l’approximation et l’ensemble des procédés engagés doivent être cohérents entre eux.

Plus écologique, plus confortable grâce à un meilleur équilibre de la température et de l’humidité, économique à l’usage : les nouveaux habitats sont séduisants !

Le saviez-vous ? Grâce au soleil, une vitre verticale sud est excédentaire en énergie (d’autant plus si elle est occultée la nuit par un volet). Il faut donc placer le plus possible de fenêtres au sud. Les fenêtres au nord sont toujours déficitaires. Les vitres situées à l’est et à l’ouest sont déficitaires également : aucun apport solaire en hiver, par contre beaucoup en été, au moment où on cherche à l’éviter...

Voir également nos articles :

Tendances : Les nouvelles évolutions

Tendances : Les objets innovants

Tendances : le retour des beaux jours

Tendance : Le retour des cadeaux fonctionnels

(En illustration : un exemple de maison passive - Photo fournie par l’entreprise Dorean)
Un mode de vie écologique dans le Haut Rhin

  Commentaires

  • Céline de jds.fr | 03/04/14 | 8h34

    Bonjour cher Invité, je regrette que cet article vous déplaise mais sachez qu'il a été écrit en 2011... Les infos sont sûrement dépassées depuis.

  • Invité | 02/04/14 | 13h22

    Votre article est erroné sur plusieurs points et très incomplet. Dommage le concept de la maison passive est pourtant si intéressant...

A voir également

Déco Maison
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS