Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Gastronomie>Recettes>Le Tian de légumes

Le Tian de légumes

        
Le Tian de légumes © Food pictures - fotolia.com Le Tian de légumes

Tian : qui es-tu ?

On attribue souvent à tort le Tian aux pays du Soleil Levant. On l’imaginerait volontiers originaire du Tibet et copain avec Tintin. Il n’en est rien. Le Tian est originaire du Vaucluse et a franchi les limites du département pour devenir une spécialité provençale. Aujourd’hui le Tian a été adopté dans tout l’Hexagone pour accompagner avec simplicité et bon goût nos repas estivaux. Le Tian est une recette mais aussi le nom du plat de terre utilisé pour sa préparation. Il partage une racine commune avec le mot berbère Tajine qui – lui aussi – désigne le récipient en terre et sa recette. En résumé nous pourrions dire que le Tian est tout simplement un plat de légumes qui cuit lentement au four. Cette simplicité de bon aloi alliée à son faible coût a fortement contribué à son succès. Les recettes sont innombrables. Pourvu que les légumes (ou fruit dans le cas de la tomate) soient de saison. Selon nous, le top, sera de réussir à confire la préparation. Il faut du temps... une surveillance régulière pour éviter de faire brûler les légumes...

Le Tian aux légumes de saison !

Ingrédients :
- du fromage de chèvre ou de la mozzarella
- deux courgettes
- une aubergine
- deux gros oignons
- six tomates (qui peuvent aussi être remplacées par des tomates cerises)
- plein de gousses d’ail selon l’envie
- de l’huile d’olive
- des herbes...

Vous pouvez, bien sûr, modifier la composition selon le nombre de convives ou vos préférences personnelles. D’autres légumes peuvent être choisis.
Munissez-vous d’un plat qui aille au four. En terre c’est mieux, sinon en pyrex.

La recette du tian aux légumes

a) lavez tous vos légumes, coupez les en rondelles d’environ 1 cm, serrez-les en les alternant dans le plat à gratin, tranches sur le dessus. Intercalez des tranches de fromage. Selon votre plat vous improviserez : en cercle, en colonne, peu importe.

b) versez un énorme filet d’huile d’olive. Cette notion, volontairement vague, doit prouver aux débutants que la cuisine est souvent histoire de « feeling ». On verse un filet d’huile sur les légumes pour qu’il y en ait un peu partout tout en se souvenant que nous ne faisons pas une friture... Finissez en disposant des gousses d’ail (épluchées ou, selon votre préférence, simplement en chemise). Saupoudrez d’herbes de Provence.

c) vous avez intelligemment préchauffé votre four à 180 degrés (Th 6). A ce titre, devenez logiques, si vos préparations en suivant les recettes à la lettre sont régulièrement brûlées, réduisez votre feu ou l’inverse réciproquement. Nous avons constaté des différences notoires selon les modèles, surtout anciens.

d) glissez votre plat et buvez l’apéro. Après quinze minutes vous arroserez les légumes avec le jus du fond. Cette opération pourra se renouveler à l’occasion.

Le temps de cuisson ? Il est variable. Comptez au moins encore une demi-heure supplémentaire mais n’hésitez pas à envisager une heure. Dans ce cas vos légumes seront confits mais cela suppose une surveillance occasionnelle pour éviter qu’ils ne se dessèchent ou noircissent. Ré-humidifiez la préparation. Les amateurs n’hésitent jamais à sucrer légèrement les tomates pour en exhaler tous les parfums. Tentez-le, c’est délicieux.
Il vous reste à faire coïncider le timing avec vos grillade de viandes ou de poissons et le tour est joué. Bon appétit ! Et rendez-vous en septembre pour de nouvelles aventures culinaires autour du four.

  Commentaires

A voir également

Gastronomie
Le QUIZ de la semaine Passtime 68 Passtime 68

Cette semaine Jds vous offre des guides Passtime Haut-Rhin, avec des réductions dans plus de 150 établissements (restaurants, commerces, loisirs...). 4 guides Passtime 68, édition 2017 à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS