Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Gastronomie>Recettes>Les Brochettes en folie

Les Brochettes en folie

        

Cessons de manger triste. Avec un minimum de préparation nous vous proposons d'explorer de nouvelles voies gustatives un peu plus satisfaisantes que les sempiternelles côtes d'agneau et autres saucisses à griller. Epatez vos convives à moindre frais !

Les Brochettes en folie DR Les Brochettes en folie

La viande de boeuf

L'homme, le vrai, celui qui aime le football, les pizzas surgelés, les films d'action avec Jean Claude Van Damme (Je suis fasciné par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... En meme temps l'air tu peux pas le toucher...ca existe et ca existe pas...Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim...It's magic...L'air c'est beau en même temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher.....L'air c'est un peu comme mon cerveau...) ne réussit pas à concevoir une brochette sans la participation de ce ruminant.

La viande de boeuf pour une cuisson en brochettes est généralement de la tende-de-tranche, la partie interne de la cuisse (Si vous voulez varier vos steacks à la poêle demandez à votre boucher de vous réserver la boule de tende, appelée plus familièrement « poire ». Un morceau de choix pour l'amateur) on peut aussi utiliser de la "tranche grasse" ou bien sûr du rumsteack, plus tendre et savoureux encore, voire du faux filet... bref tous les morceaux que l'on grille habituellement. Par principe souverain, il est inconcevable de sacrifier une côte de bœuf pour fabriquer une brochette. C'est contre-nature. Coupez la viande en gros dés, c'est le secret pour garder un moelleux.

La viande de porc

D'autres morceaux peuvent s'envisager pour des brochettes de porc mais notre préférence actuelle est le filet mignon. Goûteux, pas trop gras avec une bonne tenue sur la pique. Un autre grand classique, le rôti dans l'échine.

La viande des volatiles

Plébiscité par le sportif, la femme avant l'épreuve de la plage et d'une manière générale tous ceux qui ennuient les épicuriens en classant les viandes non par le goût mais par des valeurs en glupides, cupides ou stupides (je ne me souviens pas exactement) l'animal plumé le plus fréquent de nos brochettes sera le blanc de poulet. Son absence de saveur et d'une manière générale de tout intérêt gustatif obligera l'amateur à se concentrer sur une marinade apte à relever la fadeur. Opération, heureusement, assez facile.

Le Gascon, gloire à lui, est intervenu pour soumettre le canard, autrement plus caractériel et qui gagnera systématiquement à se marier avec des saveurs sucrés (miel !).

L'Agneau.

Il faut un peu de sadisme pour évoquer l'agneau qui vient de naître dans une rubrique barbecue. D'une manière générale, peu osent s'attarder sur l'image de ce petit animal qui gambade maladroitement dans le pâturage, bêlant timidement, avec son pelage blanchâtre dont la texture ressemble un peu à un pull mal dégrossi. De loin, on croit que la laine du mouton est souple et soyeuse mais en fait, c'est assez rugueux, comme une râpe à fromage. Le faible préfère aborder le sujet cliniquement : épaule d'agneau ou gigot. Je nous sens défaillir. Plutôt que de le sacrifier, nous allons l'adopter et devenir son ami. Par solidarité avec toutes les âmes sensibles nous ne communiquerons aucune recette d'agneau dans cet article.

L'originalité par la marinade !

Toutes les viandes, sans exception (sauf l'agneau sur mes genoux) se marient avec bonheur ave les marinades. Il suffit de les disposer plusieurs heures dans ce mélange dans le frigo et le tour est joué.

Quelques exemples de marinades classiques :

1) Vin rouge, vinaigre de vin, échalote hachée finement, thym, sel et poivre.

2) Vin blanc, mignonnette de poivre (des grains écrasés) poudre d'estragon, laurier, sel.

3) Huile de pépin de raisins, thym, laurier, ail, piment d'Espelette, sel.

4) Sauce soja, vinaigre de vin, coriandre, sucre, miel, sel et poivre (pour le porc et les volatiles)

5) Huile d'olive, le vinaigre balsamique et les herbes de Provence (thym, romarin...), poivre.

Pour les voyageurs de l'extrême :

Elles vous permettront de découvrir ces charmantes échoppes asiatiques où chaque produit en rayon devient une véritable aventure : est-ce un met délicat ou du savon ? Et dans ce tube, sauce originale ou dentifrice ? (Il est prudent d'interroger le vendeur avec l'accent de sa province. Pour vous aider, voici de quoi soutenir le début de la conversation. bonjour : ni hao. Bonjour (à plusieurs) : ni men hao. s'il vous plaît : qing. merci : xié xié.

Cette marinade apportera une saveur asiatique à tous les types de viande. (4 cuillères à soupe de sauce soja + 4 cuillères à soupe de miel + 4 cuillères à soupe de xérès sec + 4 cuillères à soupe de sauce chili + 1 / 2 cuillères à soupe de poivre noir + 1 / 2 c. à soupe de gingembre frais + 1 / 2 c. à soupe chinoise cinq épices en poudre + 1 gousse d'ail hachée)

La touche finale ! L'esthétique.

Intercaler quelques notes de couleur pour faire joli. Indispensable pour la photo. Il vous faut des poivrons verts, rouges et jaunes, des olives noires dénoyautées, des tomates séchées, des tomates cerises, des oignons rouges coupés en quatre, des champignons de Paris, de gros carrés de courgette. Alterner selon le code couleur de Mondrian.

Spécial Barbecue, recettes et conseils

  Commentaires

A voir également

Gastronomie
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS