Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>Le Vin d'Alsace enfin décrypté : pourquoi six blancs et un seul rouge ?

Le Vin d'Alsace enfin décrypté : pourquoi six blancs et un seul rouge ?

        

Quelques petites mises au point ....

\ © robynmac - Fotolia.com "Rouge sur blanc, tout fout l'camp"

L' ALSACE, UNE TERRE DE BLANCS !

Vous devez sans doute savoir que l'on dit de l'Alsace qu'elle est une terre de blancs. En effet, les vignerons de la région produisent six vins blancs monocépages (Riesling, Gewurtzraminer, Pinot Blanc, Pinot Gris, Muscat, Sylvaner)... pour un seul rouge : le Pinot Noir. à peine 10% du vignoble alsacien est planté de Pinot Noir.

ET PEUT-ON SAVOIR POURQUOI ?

L'explication est climatique et géologique. Autant qu'historique. Des siècles de viticulture ont permis de déterminer quels cépages poussaient le mieux à tel ou tel endroit. Certaines variétés n'arriveraient pas, ou trop rarement, à maturité idéale sous nos lattitudes. On sait avec certitude que le Riesling est vinifié dans la vallée du Rhin depuis le XVème siècle. Néanmoins, à l'époque, d'autres cépages rouges étaient cultivés en Alsace ! Ils ont tous progressivement disparu.

Pourquoi obtient-on du vin blanc ou rouge ?

RAISINS BLANCS = VIN BLANC, RAISINS ROUGES = VIN ROUGE

Alors certes, l'affirmation ci-dessus est globablement juste et l'on pourrait se dire que finalement, le vin, ce n'est pas bien compliqué. Mais certains blancs peuvent être obtenus en mélangeant des cépages blancs avec des cépages rouges (en Alsace, c'est le cas de Crémants bien spécifiques, composés de Pinots Blanc et Rouge, par exemple). Techniquement, on peut aussi s'amuser à sortir un liquide parfaitement clair de raisins parfaitement rouges.

UNE VINIFICATION TRES DIFFERENTE

La grosse différence entre vin blanc et vin rouge se situe au niveau du processus de vinification. Le vin blanc (et rosé) est récolté puis part directement en pressurage. La deuxième étape est celle du débourbage, où le vigneron va éliminer un maximum de résidus issus du pressurage pour obtenir le jus le plus clair possible. Ensuite, place à la fermentation alcoolique en cuve.

Pour le vin rouge, la première différence de vinification arrive immédiatement après la récolte : on laisse les raisins fermenter sans les pressurer. La macération des peaux, des pépins et de la pulpe permet la transformation du sucre en alcool : c'est la raison principale pour laquelle les rouges sont tanniques et ont une couleur foncée. Les deux semaines suivantes, le vigneron doit régulièrement faire du "pigeage" : mettre en contact le marc (les résidus les plus solides, qui flottent au sommet de la cuve) avec les jus clairs (qui se trouvent au fond de la cuve). Enfin, seul le marc est pressé.

Le Pinot Noir retrouve des couleurs

Entre le Riesling, le Gewurtz' et le Crémant d'Alsace, longtemps, le Pinot Noir a eu bien du mal à se faire une place dans le coeur (et sur la table) des Alsaciens. La comparaison directe avec le prestigieux Pinot Noir de Bourgogne, réputé mondialement, n'aura pas aidé. Considéré comme le petit rouge bon marché que l'on boit frais, le Pinot Noir d'Alsace est revalorisé depuis quelques années par de grands vignerons de la région, comme Albert Mann à Wettolsheim, Muré à Rouffach ou Jean-Paul Schmitt à Scherwiller, qui s'attachent à lui redonner ses lettres de noblesse. En résultent des vins plus profonds et plus suaves, plus complexes.

☛ Mike Obri

  Commentaires

A voir également

Magazine
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS