Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Le match>Le fantôme classique VS le fantôme alsacien

Le fantôme classique VS le fantôme alsacien

        
LE MATCH

Le fantôme classique

Le fantôme alsacien

http://www.jds.fr/medias/image/le-fantome-classique-vs-le-fantome-alsacien-55895 © Chris Harvey - Fotolia.com

Au mois d’octobre, nous célébrons Halloween ! Une période particulière dans l’année, où les esprits reviennent hanter les vivants et où les journalistes écrivent des papiers plus que douteux sur le sujet.

① Les origines du fantôme : Le mot fantôme vient du latin phantasma et signifie à la base illusion. Au Moyen Âge, on utilisait déjà ce mot pour qualifier des phénomènes d’apparitions étranges : ombres de personnes décédées, monstres, démons... Le retour des morts sur terre est une histoire vieille comme le monde. Un peu comme les impôts.

② Le rôle prépondérant du récit, de la fiction et du cinéma : Aujourd’hui, notre imaginaire fantasmatique reste principalement alimenté par les récits folkloriques, les livres de fiction et les films de cinéma qui en découlent. Des films de fantôme, les premiers réalisateurs de l’histoire voulaient déjà en faire : Le Manoir du Diable de Méliès (1896), Nosferatu de Murnau (1922)... Le fantôme est l’une des figures classiques de l’épouvante, surgissant du noir et jouant sur les peurs enfantines les plus communes.

③ Le fantôme de France fait « bou-hou » et a des chaînes au pied : La représentation la plus conventionnelle du fantôme, c’est cette forme cachée sous un drap blanc immaculé (lavé à la main avec Mir Express sans frotter ?), flottant dans l’air, traînant parfois des chaînes. Enfin, ça c’est pour la France de l’intérieur. Nous, en Alsace, on en a des autres. Vous ne saviez pas ? Mais si, mais si.

④ Le fantôme de France reste dans les châteaux : Que serait un château sans fantômes ? Des lieux qui ont traversé des siècles d’histoire, des tragédies, des trahisons familiales, des guerres de pouvoir... ne peuvent être qu’hantés. Ils forment le théâtre idéal pour une apparition. Mais nous, au Haut-Koenigsbourg, on n’en a pas.

http://www.jds.fr/medias/image/le-fantome-classique-vs-le-fantome-alsacien-1-55896 © Chris Harvey - Fotolia.com

Il faut bien différencier les fantômes qui hantent la France de l’intérieur (et le reste du monde) du fantôme d’Alsace, que l’on reconnaît aux caractéristiques ci-dessous. Hé oui, faut être précis ma bonne dame.

① Y a-t-il des fantômes en Alsace et si oui, où et combien ? : Comme nous venons de vous l’exposer de façon claire, nette et sans bavure - et c’est scientifiquement prouvé, comme « ils » disent dans les publicités de la télévision - oui, il y a bien du fantôme en Alsace, du vrai, du spectre local qui sent la wurscht. Où ? Partout. Combien ? Beaucoup, mais ils ne sont pas encore localisables comme les Pokemon Go. Mais on travaille sur une appli pour les collectionner.

② Les caractéristiques du fantôme d’Alsace : Premièrement, le fantôme d’Alsace, s’il est labellisé, arbore toujours sur son linceul blanc le logo « Alsace » rouge en forme de bretzel. Deuxièmement, l’esprit a du ventre (que l’on nomme büch’) et cela se voit sous son petit drap. Les fantômes alsaciens reviennent principalement hanter les vivants qui disent du bien des Lorrains ou qui travaillent en Suisse. Ils viennent aussi traumatiser les automobilistes qui roulent trop vite au centre de Kingersheim (phénomène de la « Dame Blanche qui colle des PV »).

③ Le fantôme d’Alsace fait « pou-hou-yééé » : Notre spectre a en effet un petit accent régional, c’est à cela qu’on le reconnaît. Le fantôme du Sundgau, qui hante granges et cabines de tracteurs, émet des soupirs à l’accent encore plus marqué.

④ Le fantôme d’Alsace peut apparaître n’importe où : D’après plusieurs témoignages crédibles, le fantôme d’Alsace peut être aperçu n’importe où, de Saverne à Altkirch, après avoir consommé de la Météor ou du Sylvaner sans « la modération », avec qui, selon l’adage, il faudrait toujours boire.

 Galerie photos

  • Le fantôme classique VS le fantôme alsacien
  • Le fantôme classique VS le fantôme alsacien

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS