Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Shopping>Voitures>Illzach : restaurer des petits bijoux de l'automobile !

Illzach : restaurer des petits bijoux de l'automobile !

        

A Mulhouse, la Carrosserie Gunkel a bonne réputation en ce qui concerne les réparations des petites et des grosses bosses sur les voitures des particuliers. Depuis un an, son dirigeant Marc Gunkel a également décidé de se lancer dans la restauration de voitures anciennes et de prestige.

Marc Gunkel et son employé Laurent retapent les véhicules de collection DR Marc Gunkel et son employé Laurent retapent les véhicules de collection

Souvent, on fait appel à la Carrosserie Gunkel à Illzach après un petit pépin sur la route : un bris de glace ou une marche arrière malheureuse qui a radicalement modifié la géométrie et l'allure générale de votre portière droite... Démarrée en 1955, l'entreprise jouit depuis longtemps d'un bouche-à-oreille positif dans la région mulhousienne. Ce que l'on sait moins, c'est que dans un coin de l'atelier de Marc Gunkel, le dirigeant, trône une Jaguar Type E des années 60. Ou plutôt ce qu'il en reste : sa coque.

« C'est déjà la 4ème Jaguar que nous retapons. Cette activité est nouvelle, cela fait moins d'un an que nous nous sommes lancés dans les restaurations, même si nous en avions déjà fait ponctuellement, il y a quelques années », explique Marc Gunkel. Mais, à qui s'adresse un tel service ? « Il y a de nombreux clubs automobiles ainsi que des passionnés de voitures vintage en Alsace. Les passionnés savent souvent se débrouiller tout seul : mais tout le monde n'a pas forcément le temps ou le savoir-faire en ce qui concerne la réalisation de nouvelles tôles, quand c'est nécessaire, ou de reformage à l'indentique quand celles-ci sont abîmées mais récupérables. »

400 heures de travail sur un seul véhicule

Bien sûr, Marc Gunkel et son employé Laurent, spécialiste en la matière, ne réalisent pas une restauration de A à Z : ils ne s'occupent pas du bloc moteur ou de faire rouler la voiture. Néanmoins, le travail de carrosserie et de peinture peut parfois monter jusqu'à 30 000€ pour une Jaguar Type E arrivée en très mauvais état : c'est l'équivalent de 400 heures de travail de précision. Retapée et en état de marche, une Type E se négocie alors autour des 100 000€. « Il y a un vrai marché spéculatif autour des véhicules anciens et de prestige comme les Jaguar ou les Porsche... ce sont des valeurs refuges. Chaque année qui passe leur fait prendre un peu de valeur ! », poursuit Marc Gunkel.

Son équipe peut aussi être amenée à travailler sur des véhicules un peu plus modestes, comme récemment de petits travaux sur une Peugeot 403 (la fameuse voiture de Columbo !) où la facture descend alors largement sous les 1000€. « Je rêve d'avoir un jour une Aston Martin DB4 ou DB5 à retaper ! On ne sait jamais, je lance un appel ! » (ndlr : la voiture de James Bond version Sean Connery) C'est dit !  M.O.

 Galerie photos

  • Marc Gunkel et son employé Laurent retapent les véhicules de collection
  • La restauration sur cette Jaguar Type E ne fait que commencer

  Commentaires

A voir également

Shopping
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS