Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>Distillerie Jean Paul Metté : « Metté » moi donc une petite Mirabelle !

Distillerie Jean Paul Metté : « Metté » moi donc une petite Mirabelle !

  • Distillerie Artisanale Jean-Paul Metté, 9 rue des Tanneurs Ribeauvillé

        
Philippe Traber veille sur la qualité de ses 87 eaux-de-vie et 23 liqueurs © MO Philippe Traber veille sur la qualité de ses 87 eaux-de-vie et 23 liqueurs

La distillerie artisanale Jean-Paul Metté, installée à Ribeauvillé depuis les années 60, possède une réputation mondiale pour la qualité de ses eaux-de-vie et liqueurs.

En visitant les coulisses de cette petite entreprise familiale, on se rend vite compte que cet amour du produit bien fait tient à l’exigence d’un seul homme, Philippe Traber, qui parle de son métier comme un amoureux déclare sa flamme.

87 eaux-de-vie différentes, 23 liqueurs, des déclinaisons en spray ou encore en tubes... la distillerie Metté de Ribeauvillé sait tout faire. Quand on jette un coup d’oeil rapide au catalogue du caveau, on s’étonne de retrouver des eaux-de-vie à l’asperge, à l’ananas, au gingembre, à la lavande, au pain d’épices ou encore à la vanille figurer à côté des plus traditionnelles mirabelles, kirsch ou framboise. Des saveurs originales, mais qui répondent toutes à une vraie exigence de qualité. Une exigence sincère et sans compromis qui émane de Philippe Traber, qui a repris l’entreprise de son parrain Jean-Paul Metté, en 1998.

De Ribeauvillé à Tokyo

« J’ai souhaité conserver le nom Metté en hommage à mon parrain, qui m’a appris le métier, et ne pas me mettre en avant. Depuis les années 60, le nom Metté est gage de qualité, beaucoup de clients et de professionnels connaissent la maison. Qualitativement, personne n’a senti de différence quand j’ai repris l’affaire, et c’était exactement mon but. Certains clients me disent encore « vous passerez le bonjour à Monsieur Metté »... mais il est mort il y a plus de dix ans... », explique avec modestie Philippe Traber.

Enfant, notre artisan venait donner un coup de main à son parrain pour nettoyer les fûts. Au fil des années, les gestes et les réflexes du bouilleur de cru sont apparus. La volonté de faire de bons produits également. Choisir ses fruits, savoir avec qui travailler, se développer à l’international... Philippe Traber s’occupe de tout, épaulé par sa femme et seulement deux employés.

Avec la crise et l’augmentation des taxes européennes sur les alcools forts, qui l’ont obligé à faire monter ses prix de vente de 3% cette année, Philippe Traber a rapidement compris l’importance de diversifier sa présence sur le marché.

« Je vends environ 30 000 bouteilles à l’année, 40% en vente directe à Ribeauvillé, 30% chez les professionnels - on nous trouve d’ailleurs à la carte de l’Auberge de l’Ill à Illhausern - et 30% à l’international, au Maroc, aux Etats-Unis ou au Japon », explique-t-il. « Récemment, j’étais sur place, où j’ai constaté qu’on retrouvait des eaux-de-vie Metté dans des grands restaurants à Tokyo. Et la semaine dernière, un client m’a dit qu’il avait reconnu une bouteille de chez moi à la télé, dans Top Chef. Tout ça, c’est parce que j’attache une grande importance à la qualité de tout ce qui sort d’ici. Le choix des fruits et des plantes, combien de fruits pour combien d’alcool et combien de temps... Un de mes secrets de fabrication, c’est la double distillation, qui permet d’obtenir un alcool subtil, au goût très précis. »

Relève assurée

Un autre de ses secrets - qui n’en est pas vraiment un - c’est la petite taille de ses alambics en cuivre, d’une contenance d’à peine 100 litres. « Je travaille toute l’année, si je faisais de plus gros volumes, je pourrais partir en vacances pendant trois mois, mais je m’y refuse. Metté, c’est la qualité et ça doit rester comme ça. Sélectionner les meilleurs fruits, distiller deux fois et faire vieillir les eaux-de-vie six années dans ma cour, c’est la tradition. Mes clients sentent la différence dans leur verre et sont prêts à mettre quelques euros de plus pour cette finesse gustative. La relève est normalement assurée, j’espère bien que mon fils et mon neveu prendront ma suite. Un joli tandem ! », plaisante Phillippe Traber.Et après dégustation (on mouille notre chemise, au Jds !), on peut en effet affirmer que les eaux-de-vie de Philippe sont excellentes... à consommer avec modération, bien sûr (qui plus est à 9h30 du matin...)

Infos pratiques

  • Agrandir la carte
    Distillerie Artisanale Jean-Paul Metté, 9 rue des Tanneurs 68150 Ribeauvillé

    Renseignements :

      03 89 73 65 88
      www.distillerie-mette.com

    Horaires :

    Tarifs :

  Commentaires

  • Céline de jds.fr | 20/05/15 | 12h48

    Bonjour, je vous invite à consulter le site internet de la distillerie ou à contacter directement la boutique pour trouver la liqueur que vous cherchez.

  • Jombart | 14/05/15 | 15h05

    Bonjour, je cherche de la liqueur ou une eau de vie au cumin, faites vous cela?
    Merci

  • monique.azemar@wanadoo.fr | 29/08/14 | 18h40

    J'aimerais savoir si l'eau de vie et la liqueur de gingembre sont identiques.

  • Céline de jds.fr | 28/04/14 | 10h56

    Bonjour Christiane, la distillerie Jean-Paul Metté dispose d'une boutique en ligne pour acquérir facilement leurs produits artisanaux : http://boutique-mette.com/fr/

  • KOESSLER christiane.koessler67@orange.fr | 24/04/14 | 18h27

    bonsoir
    nous avons goutez votre MARC de GEWURT exceptionnel peut-on le trouver sur STRASBOURG ?

A voir également

Le QUIZ de la semaine Theatra 2016 Theatra 2016

Répondez au quiz et gagnez votre passeport pour assister à tous les spectacles de Théâtra, du 7 au 9 octobre à Saint-Louis. 5 passeports à gagner !

Participer
Le QUIZ de la semaine Salon des vignerons indépendants de Blotzheim Salon des vignerons indépendants de Blotzheim

Répondez au quizz et tentez de gagner un coffret de 6 bouteilles de vin offertes par le Salon des Vins des Vignerons Indépendants, qui aura lieu à Blotzheim du 14 au 16 octobre. 5 lots de 6 bouteilles à gagner ! Attention les gagnants devront obligatoirement récupérer leur lot au salon.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 290

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS