Olivier Mosset

Le peintre suisse présente une soixantaine d’oeuvres, essentiellement des toiles monochromes. Surprises, questionnements et réflexion sur l’art vont aller bon train à l’Espace Fernet Branca !

Depuis son ouverture en 2004, l’Espace Fernet Branca s’amuse à tourner les pages de l’histoire de l’art. Après Lee Ufan, Paul Rebeyrolle, Antoni Clavé et Georges Mathieu, Olivier Mosset vient en écrire un nouveau chapitre. Ou plutôt une rupture radicale.
Peintures d’opposition, anti-compositions, ses toiles monochromes sont l’antithèse de la recherche de sens à travers l’art. Retirer toute émotion pour ne garder que l’objet... La toile et son châssis, plus essentiels que le coup de pinceau de l’artiste. D’ailleurs Olivier Mosset n’est pas un artiste. Il ne le veut surtout pas. Son métier à lui est de peindre. «L’art, c’est ce que font les autres», a-t-il coutume de dire.



Méditation sur la peinture
Connu du public pour avoir fait partie en 1967 du mouvement BMPT, initié par quatre artistes en révolte contre l’institution artistique (dont Buren), Mosset se situe d’abord dans la lignée de la grande peinture abstraite américaine. "Historien des formes", d’après la philosophe Catherine Perret, son oeuvre ne se résume pas aux fameux cercles noirs sur fond blanc : Mosset déploie à travers l’abstraction géométrique et le monochrome une méditation, ininterrompue pendant quarante ans, sur le devenir de la peinture aujourd’hui.
Sa démarche, plus intellectuelle que créative, recèle évidemment un positionnement politique, radical comme tout ce qui caractérise Mosset. Une radicalité qui s’affiche sur les murs de Fernet Branca en une soixantaine d’oeuvres.

Olivier Mosset :
Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

Mars 2007 à Mai 2007, du Samedi 24 au Lundi 28

Tarifs :

6 / 5€

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !