ST-ART 2015

ST-ART 2021 : tout le programme

L'une des plus anciennes foires d'art contemporain se déroule chaque année au mois de novembre dans la capitale alsacienne, au Parc des Expos du Wacken. L'édition 2015, la 20ème de ST-ART, aura lieu du 27 au 30 novembre et promet de belles surprises.

ST-ART fête ses vingt ans, l’occasion de tester des nouveautés sous l’impulsion d’une nouvelle équipe de direction. « Mon but est d’institutionnaliser la Foire, de lui donner une visibilité digne de Strasbourg Eurométropôle, d’apporter le regard d’un critique d’art, de professionnaliser le service offert aux visiteurs, afin qu’au terme de ces 3 ans ST-ART présente une sélection renouvelée de galeries françaises et étrangères et prenne la place qui lui revient dans le paysage des foires françaises et européennes », souligne Jean-Eudes Rabut, président directoire de Strasbourg Evénements qui a décidé de mettre en place un plan stratégique sur 3 ans.

89 galeries ont déjà confirmé leur participation et 32 viennent pour la première fois. Un tiers des exposants étant des galeries internationales avec huit pays représentés : Allemagne, Belgique, Espagne, États-Unis, France, Italie, Japon, Pologne. Côté français, l’enjeu pour ST-ART est de ménager une place importante aux galeries régionales au côté des galeries parisiennes, sans oublier de permettre à de jeunes galeries de montrer le travail d’artistes émergents.

Une institution culturelle à l'honneur

Création de nouveaux pôles : photo, édition, sectorisation de la foire, structurée par grandes familles de courants artistiques, ancrage alsacien avec un programme hors les murs, meilleur service aux visiteurs avec conciergerie… Sont autant de nouveautés que le public pourra apprécier. Autre changement : le regard d’un critique d’art reconnu qui rédigera chaque année la préface du catalogue et pourra exposer l’année suivante.

En 2015, c’est Michel Nuridsany qui s’y colle. « Pour réussir une foire aujourd’hui, il ne suffit plus de réunir simplement des galeries de bon niveau […]. Il faut attirer des collectionneurs et des galeries de toutes parts sollicités et, pour cela, constamment évoluer, se remettre en question, affirmer son dynamisme dans un monde en crise qui bouge vite. ST-ART a d’énormes atouts : sa situation au cœur de l’Europe dans une ville-carrefour abritant le Parlement Européen, son ancrage, son ancienneté, le nombre des ventes qui s’y font : 900 pour 90 galeries l’an dernier ! Important, tout cela ; mais l’essentiel, pour moi n’est pas là. Il se situe dans son désir, pour sa 20ème édition, d’affirmer sa vitalité en se lançant dans une batterie impressionnante de réformes », détaille-t-il dans la préface.

À partir de 2015, ST-ART mettra chaque année à l’honneur une grande institution culturelle nationale ou internationale. Le premier invité est la MEP, Maison Européenne de la Photographie, qui montrera ses collections au travers d’un programme vidéo présentant le travail de trois cinéastes, Zhenchen Liu, Clorinde Durand et Béatrice Pediconi et un solo show photographique sur 100 m2 consacré à Bettina Rheims.

Le point sur les secteurs de la foire :
La photo : avec une dizaine de galeries qui présenteront le travail d’un photographe comme celui du photojournaliste Ed Kashi dans une exposition soutenue par «Open society foundations».

L’édition : ST-ART a toujours présenté dans ses allées un certain nombre d’éditeurs ou galeries spécialisées dans l’estampe, le multiple... Un secteur lui sera désormais dédié avec des galeries comme l’Estampe de Strasbourg ou Bucciali à Colmar.

Les solos show : Instaurés l’année dernière, les one man shows sont reconduits cette année avec une sélection de galeries dans une nouvelle présentation : les propositions seront regroupées pour une meilleure lisibilité.

Le secteur historique avec un certain nombre de galeries fidèles et des propositions d’artistes historiques.

L’hyper réalisme : c’est un courant largement représenté sur ST-ART ces dernières années.

Le street art : graffiti, pochoir, mosaïque, stickers ou installations, l’art de rue, principalement un art éphémère sera également de la partie.

Carte blanche de la ville de Strasbourg : en 2015 la carte blanche de la ville de Strasbourg fait perdurer les célébrations du Millénaire de la cathédrale. Le stand Carte blanche présentera les épreuves originales et parmi celles-ci non seulement des tirages papier mais aussi des approches plus rares comme par exemples des ambrotypes ou encore des photographies sur grès photosensible.

Le parcours hors les murs : les plus curieux peuvent d’ores et déjà se promener dans Strasbourg à la découverte de statues contemporaines. Avec La création du monde de Jean Lurçat, devant le siège de France 3, Le Chat des Rives de l’Aar d’Alain Séchas, au Parc Emile Stahl ou encore Homme-Girafe / Giraffenmann, de Stephan Balkenhol, sur le parvis du siège d’ARTE, pour ne citer qu’eux.

ST-ART 2015 :
Renseignements - Horaires - Tarifs

03 88 37 21 46
www.st-art.fr

Dates et horaires :

Du Vendredi 27 au Lundi 30 Novembre 2015, Vendredi de 11h à 21h, Samedi et Dimanche de 11h à 20h, Lundi de 11h à 19h

Tarifs :

16€ (14€ en prévente)

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !