Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Festival>Fest'Impro 2015

Fest'Impro 2015

        
A voir également : Fest'Impro 2018

Pour sa 10e édition, le Fest’Impro a décidé de marquer le coup en invitant une équipe de Montréal, la ville de naissance du théâtre d’impro. Cela nous promet encore plus de quiproquos et de fous rires du 6 au 8 février.

Fest\'Impro 2015 DR Fest'Impro 2015

Un match entre Montréal et Bruxelles peut-il soulever les foules ? En foot, on ne s’avancerait pas trop. Mais en théâtre d’impro, on peut répondre par l’affirmative les yeux fermés. Car nous avons d’un côté la ville où est née le théâtre d’impro il y a 40 ans à tel point que les matches peuvent être retransmis à la télévision, et de l’autre la première ville européenne à avoir adopté le théâtre d’impro il y a 30 ans.

Des Québécois pour la première fois

La venue des Québécois est une première à Fest’Impro qui voulait marquer le coup pour sa 10e édition : « J’ai peur qu’on ne comprenne rien à ce qu’ils vont dire, plaisante Arnaud Ginther, président de l’Athila, organisateur de l'événement. Plus sérieusement, je crois qu’ils sont à des années lumières de ce que l’on peut faire ici, ils ont un jeu hallucinant de vivacité et de percussion, ils ont un début qui va à 100 à l’heure et des expressions très fleuries. C’est vraiment une chance de les avoir ici ».

6 matches sur 3 jours

Les jouteurs québecois, comme on appelle les comédiens en théâtre d’impro, seront opposés à trois autres ligues : les Marie-Serges de Bruxelles, le Théâtre de l’Oignon de Strabourg et l’Athila de Saint-Louis. Chaque équipe se rencontrera, ce qui nous donnera six matches sur trois jours, tout ça pour la beauté du geste et pour rigoler un bon coup : « On évacue totalement le côté compétition. Il n’y a pas de classement à la fin pour donner plus d’importance au beau jeu. Le maître de cérémonie invente des catégories qui n’existent même pas et laisse la possibilité aux comédiens d’imaginer plein de choses », précise Arnaud Ginther.

Un arbre à voeux pour les petits

Depuis l’an dernier, les enfants ont aussi leur spectacle à Fest’Impro. Cette année, c’est le Théâtre de l’Oignon qui s’y colle et va mettre en place un arbre à souhaits comme dans la tradition japonaise. Les enfants seront invités à écrire un vœu sur une feuille et à l’accrocher sur l’arbre, puis les comédiens s’en empareront pour les mettre en scène.

Mais le Fest’impro, ce n’est pas que des matches : ce sera aussi des concerts avant ou après les matches et une exposition de photo en forme de rétrospective. Au bout d’une décennie, le bilan est plus que satisfaisant pour l’Athila : « On est toujours aussi contents de rencontrer d’autres ligues : on a pu progresser énormément, affûter notre jeu, gagner en confiance. On est aussi très fier d’avoir installé le théâtre d’impro dans le département : il y a un festival, il y a un championnat, il y a désormais cinq ligues d’impro dans le département qui tournent bien. C’est classe ! », s’exclame Arnaud Ginther.

Programme du Festival théâtral d'improvisation de Saint-Louis 2015

Ve.6 à 20h : Bruxelles - Montréal
Ve.6 à 22h : Strasbourg - Saint Louis
Sa.7 à 16h : Spectacle jeune public L'arbre à souhait (au Foyer Saint-Louis)
Sa.7 à 20h : Bruxelles - Saint Louis
Sa.7 à 22h : Strasbourg - Montréal
Di.8 à 14h : Bruxelles - Strasbourg
Di.8 à 16h : Montréal - Saint Louis

Infos pratiques

  • Agrandir la carte
    Salle des fêtes de Saint-Louis 68300 Saint-Louis

    Renseignements :

       06 80 53 59 76
      www.athila.fr

    Horaires :

    Vendredi 6, Samedi 7 et Dimanche 8

    Tarifs :

    8/10€ le pass journée 2 matchs (6/8€ en pré-vente), 18/20€ le pass 3 jours 6 matchs (14/18€ en pré-vente), 6/8€ pour le spectacle L'arbre à souhait

  Commentaires

Fest'Impro - Festival de théâtre d'improvisation de Saint-Louis : les autres éditions

A voir également

Agenda
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 301

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS