Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace

I Kiss You

ou l'hétéroglossie du bilinguisme

        

Catriona Morrison, responsable artistique de la compagnie Verticale établie à Strasbourg, est une Britannique installée en France depuis longtemps, parfaitement bilingue. Elle s’interroge sur cette vie, entre deux langues, dans un spectacle qu’elle veut aussi informatif que drôle.

© Alain Julien

Britannique vivant en France, vous écrivez et jouez une pièce sur le bilinguisme : vous mettez beaucoup de vous dans « I kiss you ou l’hétéroglossie du bilinguisme » ?

C’est assez autobiographique, mais le point de départ, c’est vraiment le bilinguisme, cet aller-retour entre les deux langues. J’utilise beaucoup d’anecdotes personnelles, ou plutôt des angles d’attaque pour essayer d’exprimer l’inexprimable. J’interprète un personnage qui s’adresse directement au public et va partir dans des directions différentes pour s’expliquer, raconter des choses historiques par rapport à la culture britannique et française, parler des différences grammaticales entre les deux langues. Par exemple, en anglais, on est « in love », dans l’amour, alors qu’en français, on est « amoureux » qui est un état de l’amour. Ce n’est pas tout à fait pareil !

Et vous le faites avec humour, en évoquant des quiproquos, des confusions, des stéréotypes ?

Oui, ça ne sert à rien de dramatiser ! J’aborde le regard des Anglais sur les Français et des Français sur les Anglais qui peut être complètement absurde. Je m’amuse des spécificités de chacun : par exemple, boire du thé sans lait pour un Anglais est une catastrophe, il va courir à la boutique du coin pour acheter son lait sinon il ne va pas se sentir bien, alors qu’un Français n’a pas besoin de lait dans son thé mais il est prêt à faire des kilomètres pour aller boire un café. Il ne s’agit pas juste de raconter des anecdotes mais de montrer ce que c’est d’être entre deux langues. C’est comme si on prenait deux photos d’un paysage, l’une à gauche, l’autre à droite : on voit les choses d’un autre angle.

En employant un mot aussi savant que « hétéroglossie » dans le titre de votre spectacle, vous n’avez pas peur d’effrayer le public ?

Quand on s’intéresse au langage, on se rend compte qu’il y a un côté savant, mais aussi affectif et sensuel. Le titre ressemble à la pièce mais il n’y a rien d’effrayant là-dedans : cela raconte comment on s’attache à une langue et à l’identité intime d’une personne à travers cette langue.

Votre personnage, Kerry Morris va demander la nationalité française, mais se pose beaucoup de questions car elle le vit un peu comme une perte d’identité…

Oui, langue et identité sont liées. Quand je suis arrivée en France, je rentrais rarement dans ma famille en Angleterre, j’avais l’impression de perdre mon anglais et une partie de mon identité. C’est rare que je parle en anglais avec des Français : c’est un peu gênant, c’est comme si j’enlevais une couche de vêtement et dévoilais ce qu’il y a dessous. L’anglais, c’est vraiment une partie de moi. C’est la langue de mon enfance et de la famille : j’y ai un rapport affectif. Le français, j’ai fait des efforts pour l’apprendre, c’est plus un rapport de travail, l’heure des premières discussions philosophiques, d’un autre regard porté sur le monde.

C’est presque schizophrénique comme situation ?

Dans tout le projet, il y a cette question : est-ce que les bilingues sont schizophrènes  ? Il y a cette impression d’être coupé en deux, entre deux langues, deux cultures, deux opinions... Mais tout ça est lié avec beaucoup d’humour : ce n’est pas une conférence, ce n’est pas une plainte, c’est un questionnement.

☛ Propos recueillis par Sandrine Bavard en mars 2018

Infos pratiques

  Commentaires

A voir également

  • Soirées folkloriques du Mardi à Colmar 2018
    Soirées folkloriques du Mardi à Colmar 2018

    Musiques  - Folklore

    Du Mardi 15/5/2018 au Mardi 18/9/2018

    Place de l'Ancienne Douane - Colmar

    Chaque mardi (sauf exception), à la belle saison, la place de l'Ancienne Douane à Colmar vibre au rythme du folklore local. Ces animations folkloriques sont un rendez-vous estival à ne pas rater pour découvrir (ou redécouvrir) les traditions alsaciennes. Curieux, locaux et touristes apprécieront ! Les visiteurs pourront écouter les traditionnels […]

  • Jeff Panacloc : Contre Attaque
    Jeff Panacloc : Contre Attaque

    Spectacles  - Humour

    Vendredi 26/10/2018

    Parc Expo de Colmar

    Jeff et son acolyte Jean-Marc le singe sont de retour sur scène pour un tout nouveau spectacle ! Arrêté par les forces de l'ordre, Jean-Marc réussit à s'échapper pour retrouver Jeff sur scène. Lors de sa course poursuite avec les autorités, il va quand même réussir à présenter au public Jacky, le technicien et […]

  • Pierre-Emmanuel Barré
    Pierre-Emmanuel Barré

    Spectacles  - Humour

    Samedi 27/10/2018

    Théâtre Municipal de Colmar

    Pierre-Emmanuel Barré, que l'on a pu suivre sur France Inter, Canal+ ou Comedy, présente son nouveau spectacle.

  • La Quinzaine de la danse
    La Quinzaine de la danse

    Spectacles  - Danse

    Du Mardi 12/3/2019 au Samedi 23/3/2019

    Espace 110 - Centre culturel d'Illzach

    La troisième édition de la Quinzaine de la danse, du 12 au 23 mars prochain, propose une foule d’animations : spectacles, performances, rencontres, projections... Il y a deux ans, l’Espace 110 lançait un nouveau temps fort : la Quinzaine de la danse, pour valoriser « le corps en mouvement » et lever les barrières psychologiques […]

  • Ouverture de la quinzaine de la danse
    Ouverture de la quinzaine de la danse

    Spectacles  - Quinzaine de la danse

    Mardi 12/3/2019

    Espace 110 - Centre culturel d'Illzach

    La Filature, Scène nationale - Mulhouse et le Ballet de l’Opéra national du Rhin, Centre chorégraphique national de Mulhouse participent au développement de La quinzaine de la danse initiée en 2017 par l’Espace 110 – Centre Culturel d’Illzach. La troisième édition sera donc portée à trois pour offrir au public […]

Le QUIZ de la semaine Foire Européenne de Strasbourg 2018 Foire Européenne de Strasbourg 2018

Cette semaine, le JDS vous invite à faire un tour du côté de la capitale alsacienne à l'occasion de la Foire Européenne de Strasbourg du 7 au 17 septembre 2018. 100 entrées sont à gagner ! Attention, les gagnants seront informés par mail la dernière semaine d'août.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 310

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS