Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Théâtre>J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin 

J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin 

        

Avec Philippe Jeusette, Eric Ronsse et Claire Bodson, Théâtre Varia.

Spoutnik est le seul récit autobiographique que Jean-Marie Piemme ait écrit. Il y retrace son enfance jusqu’à sa vie de jeune adulte, en même temps qu’il revient sur les traces de l’usine, de Seraing et de cette Wallonie profonde qui l’ont vu naître et grandir dans la deuxième moitié du 20e siècle. Les émotions surgissent avec les souvenirs.

J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin  © Alice Piemme J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin 

De ce récit de tendresse teinté de pragmatisme, Virginie Thirion et Philippe Jeusette créent une adaptation théâtrale rebaptisée du titre évocateur J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin. La maison, l’usine, l’école, la filiation et le rapport au père comme lien entre tout, deviennent une nouvelle matière pour raconter l’émancipation d’un homme au regard de l’évolution et de la transformation de son histoire ouvrière et familiale.

L’homme sur scène convoque-t-il les fantômes de son passé, ou bien est-il simplement hanté par eux ? En tout cas, il remonte le cours de son histoire, de sa naissance à la perte de ses parents, de son enfance à son premier salaire. La maison sans grâce, le boudin, la mère à ses fourneaux, la cuisine, le père rentrant de l’usine, les oncles, les tantes, les Saint-Nicolas, l’école … Tout ce qu’il raconte est-il vrai ou faux ? Qu’importe.

A travers ses propos, les odeurs, les images et les bruits, c’est l’évocation d’une jeunesse au « pays de l’usine » qui s’esquisse et c’est l’histoire d’un homme d’aujourd’hui qui se dessine. Les émotions et les souvenirs surgissent comme les signes toujours vivants d’un héritage aussi bien inné qu’acquis.

Infos pratiques

  • Plan Carte J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin 
    Relais culturel - Théâtre de Haguenau 67500 Haguenau

    Renseignements :

      03 88 73 30 54
      www.relais-culturel-haguenau.com
      Facebook
    Dès 15 ans

    Horaires :

    Mardi 13 Mars 2018 à 20h30

    Tarifs :

    Catégorie 1 : 18,50/22€
    Catégorie 2 : 12/14,50€

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Festival des Véhicules Anciens Festival des Véhicules Anciens

Cette semaine, on vous offre vos entrées pour le Festival des Véhicules Anciens au Parc Expo de Mulhouse les 30 juin et 1er juillet 2018. 10 entrées à gagner.

Participer
Le QUIZ de la semaine Fana Briques Fana Briques

Cette semaine, on vous invite au parc expo de Colmar pour l'évènement Fana Briques, un rassemblement de fans de Lego les 29, 30 juin et 1er juillet 2018. 10 entrées à gagner !Attention, les gagnants seront prévenus par mail.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 309

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS