Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Cinéma>Les films>Crazy Stupid Love

Crazy Stupid Love

        

Comédie américaine de John Requa, Glenn Ficarra (2011) avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore - 1h58

Ce film n'est actuellement plus diffusé dans les cinémas d'Alsace.

Retrouvez les films à l'affiche en ce moment en Alsace.

Synopsis

Crazy Stupid Love DR Crazy Stupid Love

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu'il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s'écroule. Pire, dans le monde des célibataires d'aujourd'hui, Cal, qui n'a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d'anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l'infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d'un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l'aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s'offrent à lui : femmes en quête d'aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne. Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d'amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu...sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu'il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

  Commentaires

Le QUIZ de la semaine Admiral T Admiral T

Cette semaine le JDS vous invite au concert d'Admiral T, ce samedi 21 octobre au Noumatrouff à Mulhouse. 5 lots de 2 places à gagner Les gagants seront prévenus par mail vendredi après-midi.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 301

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS