Baptiste W. Hamon

© Romain Winkler

Baptiste W. Hamon vient nous présenter son dernier album « Jusqu'à la lumière », le troisième. Il nous montre là ses attaches intimes et fortes à la culture folk américaine et à la poésie française, un verre de whisky à la main.


Il y a du Barbara, du Reggiani, du Moustaki dans les chansons de Baptiste W. Hamon. Au même titre que du Leonard Cohen, du Steve Earle, du Bob Dylan, du Phil Ochs… Comment cohabitent et s’enlacent ces influences, cela doit rester un mystère.


Baptiste W. Hamon n’hésite pas à parler de proximité entre les histoires des conteurs américains, et les textes au scalpel d’une chanson française des années 50 et 60, Brel en tête. De cette chanson-là, il a gardé un goût de l'épure et, paradoxalement, du lyrisme qui fait des miracles sur ce nouvel album. Il n'hésite pas à raconter des histoires chaloupées avec humour, « Dorothée », à décrire avec gravité des scènes quotidiennes, « Ils fument ». Ici, dans une même chanson, les mots tendres et les phrases assassines forment un « storytelling » bien à lui, où paroles et musiques se castagnent, se contredisent avec jouissance, « Boire un Coup », « Les Gens Trompés ». Car si les « punchlines » pullulent, jamais les mélodies ou le son ne sont négligés. Drôle de disque, à la fois maximaliste dans les images, les petits films qu'il suggère, et minimaliste dans la mise en son, la mise en scène. Qu’importent les différences fondamentales de décorum : ce sont les mêmes histoires cabossées que l’on raconte d’un côté à l’autre de l’Atlantique.

Baptiste W. Hamon :
Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

  • Vendredi 25 Novembre 2022 à 20h30

Tarifs :

De 8€ à 18€

Dans la même rubrique

Ailleurs sur le web

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !