Strasbourg>Agenda>Concerts>Musique classique>Mélancolie schubertienne - concert voix et guitare

Mélancolie schubertienne - concert voix et guitare

© Kevin Seddiki

Les mêmes origines argentines ainsi que la même curiosité et sensibilité ne pouvaient amener María Cristina Kiehr et Pablo Márquez qu’à se rencontrer et à travailler ensemble. 

L’autorité de María Cristina Kiehr dans le domaine de la musique ancienne est bien connue mais ses intérêts vont bien au-delà et elle a créé des pièces contemporaines comme la remarquable Passion selon Marie de Zad Moultaka. De son côté, Pablo Márquez, pour qui Zad Moultaka a également écrit quelques-uns de ses chefs d’œuvre, a un répertoire d’une étendue hors du commun qui embrasse le spectre historique dans sa totalité, depuis les toutes premières publications pour luth et vihuela, jusqu’aux œuvres contemporaines les plus récentes et sophistiquées.

Le présent programme revisite la forte tradition de mélodies accompagnées à la guitare dans la Vienne du début du XIXe siècle, avec Franz Schubert comme figure centrale et en employant une magnifique guitare d’époque construite par l’éminent luthier Anton Stauffer (dont le père fut l’inventeur de l’arpeggione).

Trente-quatre lieder de Schubert furent publiés, avec un accompagnement de guitare alternatif, du vivant du compositeur par au moins cinq de ses éditeurs. Pour trois d’entre eux (y compris le célèbre Der Wanderer D.489), la version pour guitare parut même avant celle pour piano. Les mêmes éditeurs publièrent dix-huit lieder supplémentaires avec guitare dans les cinq années qui suivirent la mort de Schubert, illustrant ainsi le rôle central que tenait la guitare dans la pratique musicale d’alors. 

Une autre source essentielle est le manuscrit de Franz von Schlechta, un des membres du cercle intime de Schubert, qui était un guitariste amateur et copia trente-neuf de ses lieder dont dix-neuf vraisemblablement arrangés par ses soins. 

Si l’on additionne toutes ces sources, on atteint la somme impressionnante de soixante-et-onze lieder directement liés à la guitare du temps de Schubert. Un trésor jusqu’ici négligé et dont on commence seulement à saisir l’importance historique.

Les artistes vous présenteront 13 de ces lieder publiés du vivant du compositeur ou issus du manuscrit de Franz von Schlechta. 

Mélancolie schubertienne - concert voix et guitare :
Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

  • Dimanche 26 Juin 2022 de 17h à 18h30

Tarifs :

15€ tarif plein
10€ tarif réduit (-18 ans / étudiants / demandeurs d’emploi)

Galerie photos :

  •  © Kevin Seddiki
  •  © Kevin Seddiki

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !