Formation>Actu Formation>Une année pour s’orienter et se rendre utile

Une année pour s’orienter et se rendre utile

Au CNAM © CNAM

Certains étudiants ou lycéens ne savent pas toujours vers quelle filière s’orienter et ont du mal à définir avec clarté l’activité professionnelle qu’ils aimeraient exercer plus tard. A 18 ou 19 ans, difficile de leur en vouloir ! Le Diplôme d’Université « Projet-Orientation-Solidarité » répond ainsi à un besoin de faire mûrir son projet, tout en s’engageant clairement dans l’action.

Un tout nouveau D.U. (Diplôme d’Université) vient d’être mis en place par l’Université de Haute-Alsace, en collaboration avec le CNAM Alsace (Conservatoire National des Arts et Métiers). Il s’agit du D.U. « Projet-Orientation-Solidarité », qui se déroule sur une année scolaire, et accueillera sa première promotion en septembre prochain. Les candidatures et les inscriptions, c’est donc en ce moment que ça se passe. Mais de quoi s’agit-il au juste ?

« Ce D.U. s’adresse aux jeunes de niveau Bac, en quête d’un projet de formation, ou aux étudiants de Licence qui souhaitent se réorienter ou qui sont en situation de décrochage, à condition qu’ils aient moins de 25 ans », explique Catherine Fabri, la responsable de la formation. « C’est une année diplômante qui permet de faire le bilan de ses capacités, de prendre le temps de réflechir sur ses motivations et d’identifier clairement un projet professionnel futur. Ce sont les objectifs du premier semestre. Dans un second temps, cette formation intègre une mission de Service Civique d’une durée de six mois, de février à juillet ».

Construire et mûrir un projet professionnel

Ce D.U. « Projet-Orientation-Solidarité » correspond à une demande croissante de la part de l’Université de Haute-Alsace et de ses étudiants. Il est le fruit d’une réflexion de deux ans avec plusieurs organismes spécialisés dans l’orientation. Le campus de la Fonderie avait en effet besoin d’une alternative pour ses étudiants en situation d’échec en première année de Licence, principalement à cause de mauvais choix d’orientation. « Ce diplôme est expérimental, il n’existe nulle part ailleurs. Mulhouse est une ville-pilote sur le plan national. D’autres universités se sont déjà montré intéressées par la création d’un D.U. similaire. On entend souvent certains étudiants dire : « je préfère m’inscrire dans n’importe quelle filière et on verra bien », mais que se passe-t-il si ça ne fonctionne pas ? C’est une année de perdue et des jeunes gens sur le carreau. Ce D.U., c’est une année de réflexion que l’on choisit de prendre, c’est un investissement sur l’avenir, tout en étant actif. Le premier semestre, il y a 200 heures d’enseignements, où l’on révise les fondamentaux. Du travail en petits sous-groupes est prévu, on recherche vraiment un accompagnement personnalisé. Des coachs diplômés seront présents en plus des enseignants pour jouer sur la motivation. C’est un dispositif qui peut aussi permettre à certains de se faire secouer pour mieux rebondir », détaille Catherine Fabri, elle-même professionnelle du coaching.

Les 30 candidats de la première promotion « P-O-S » devront également s’engager à réaliser un Service Civique de six mois dans le domaine de leur choix : santé, solidarité, sport, culture, environnement... Objectif : se rendre utile aux autres, tout en développant ses propres compétences, et éventuellement trouver sa voie professionnelle. Un diplôme utile à bien des égards.

Infos pratiques

Renseignements :

03 89 42 67 09
http://www.cnam-alsace.fr

Inscriptions jusqu’au 6 septembre 2013.
Démarrage de la formation en septembre 2013, pour un an. Cours ayant lieu à La Fonderie.

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !