Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville
Si ça bouge, c'est dedans !
Magazine>Actu Magazine>Esteban Immer : un sacré numéro

Esteban Immer : un sacré numéro

      

À 18 ans, Esteban immer se rapproche un peu plus de son rêve : devenir un artiste de cirque. dès cet été, Il intègre la prestigieuse école de cirque de Montréal.

Esteban, vice-champion de France et d’Europe de monocycle, 
s’est aussi spécialisé dans le mât chinois © Laurent Feuvrier Esteban, vice-champion de France et d’Europe de monocycle, s’est aussi spécialisé dans le mât chinois

Tout juste majeur, Esteban Immer va s’envoler prochainement pour le Canada et la prestigieuse école nationale de cirque de Montréal, réputée dans le monde entier.

C’est un rêve de toujours qui se concrétise pour le jeune Pfastattois qui a toujours voulu devenir un artiste de cirque : « À trois ans, je voulais être clown. À l’école, je dessinais des camions de cirque, des chapiteaux, et je faisais des plans de scène pour les construire plus tard. »

Quand le cirque Arlette Gruss débarquait à Mulhouse, Esteban était aux premières loges : « Il montait sur un bloc de béton, il photographiait et notait tout : l’arrivée des camions, les étapes du montage », se souvient son père Didier.

Un mordu de la première heure, capable aujourd’hui de faire 65 km en monocycle, pour rallier son école de cirque à Bavilliers près de Belfort. Juste un défi de plus à relever pour celui qui est vice-champion de France et d’Europe de monocycle.

Une passion dévorante

À trois ans à peine, Esteban fréquente l’école Zavatta à Mulhouse puis l’école Arsène à Brunstatt. À son entrée au collège, ses parents font tout pour qu’il puisse assouvir sa passion. Il est le seul garçon à faire de la GRS en section UNSS, ce qui lui permet de finir à 16h et de courir à toutes ses activités : cours d’accordéon, de danse classique, de modern jazz… dans le but d’ajouter une corde de plus à son arc : « Ça me plaisait parce que c’étaient des disciplines utiles pour le cirque. Au début, j’ai fait pas mal de numéro avec mon accordéon. La danse classique, ça m’a beaucoup aidé sur le monocycle pour trouver la bonne position", énumère Esteban Immer.

On le taxe de « danseuse ». Esteban n’en a cure : « Je m’en fichais, je faisais ce qui me plaisait. Le matin, en attendant que ça sonne, je m’entraînais sur mon monocycle. Et je passais toutes mes récrés avec mes balles de jonglage. »


Le mercredi et samedi, il s’entraîne à l’Odysée du cirque à Bavilliers : « J’y ai appris le mât chinois la première année et c’est devenu ma spécialité. En monocycle, les profs étaient dans une démarche artistique et m’ont montré qu’on peut faire plein de figures avec et pas seulement rouler. »

Esteban assouvit sa soif d’apprendre sur la piste et en dehors : il apprend à monter un chapiteau, à gérer le son et la lumière, à brancher l’électricité... Il se bricole même une remorque-scène à la maison pour présenter ses numéros.

À la fin du collège, Esteban prend des cours par correspondance au CNED pour se dédier totalement au cirque. Au grand désarroi de ses professeurs : « On m’a dit que j’étais en train de briser un avenir, que c’était un scientifique, pas un artiste, explique son père. Le monde artistique est très mal perçu en France et encore plus le cirque. Les gens ont du mal à concevoir qu’on puisse en vivre ».

Du nouveau cirque

En décrochant son précieux ticket pour l’école de cirque de Montréal (ils sont 25 élus sur 250 candidats), Esteban pourrait bien prouver le contraire puisque 95% des diplômés ont un travail à la sortie : « Je fais d’abord une année de mise à niveau et l’an prochain je pourrais tenter le concours pour entrer dans l’école pour trois ans. Au niveau des infrastructures, il y a tout ce qu’il faut pour s’entraîner. Il y a 80 professeurs : des chorégraphes, des metteurs en scène, des profs d’acrobatie… » se réjouit-il.

Le Canada est aussi la patrie d’une de ses compagnies préférées, Les 7 doigts de la main, du nouveau cirque comme il aime : « Au nouveau cirque, on peut raconter une histoire, faire de la mise en scène, ça se rapproche plus du théâtre, de la danse, de la musique. On peut faire rire les gens, les embarquer dans notre univers, pas juste les impressionner avec notre technique. Mon rêve, ce serait de pouvoir créer mes propres numéros, pas juste faire ce qu’on me demande. »

A voir également

  • Survol de Neuf-Brisach en hélicoptère
    Survol de Neuf-Brisach en hélicoptère

    Neuf-Brisach

    Vous connaissez probablement Neuf-Brisach pour ses fortifications imaginées par Vauban au XVIIème siècle. Visiter la ville, c’est bien... mais voir sa forme octogonale depuis le ciel, c’est encore mieux. C’est ce que vous propose l’Office de Tourisme Pays Rhin-Brisach ! Vous avez toujours rêvé de monter à bord d’un hélicoptère ? Et de voir un bout d’Alsace […]

  • Créer, partager et analyser un sondage en ligne

    Les sondages en ligne ont de nombreux avantages pour une entreprise. C’est le moyen d’exploiter de multiples données et collecter un maximum d'informations en quelques clics. Simple, rapide, ciblé, peu onéreux… le sondage en ligne est un outil pertinent d'aide à la décision et de développement d'un projet. Cette idée vous séduit ? Voici quelques explications à lire […]

  • Apprendre à survivre en pleine nature
    Apprendre à survivre en pleine nature

    Les stages de survie ont le vent en poupe. Dans la vallée de Saint-Amarin, l’association Savoir faire plus avec moins vous embarque dans la forêt pour apprendre la « survie douce » ou devenir autonome pour affronter le pire… Par Sandrine Bavard Rendez-vous est donné à Jean-Noël Oger à Storckensohn, un matin un peu frisquet où le thermomètre affiche moins 5 […]

  • Le Tour de France 2019 va faire le tour de l\'Alsace !
    Le Tour de France 2019 va faire le tour de l'Alsace !

    Du Mercredi 10/07/2019 au Jeudi 11/07/2019

    Dans toute la région Alsace

    Le Tour de France 2019 va faire un sacré tour en Alsace... Les étapes viennent de tomber ! Les amateurs alsaciens du Tour de France vont être joliment servis lors de l'édition 2019. Le Tour va en effet voir deux étapes se dérouler en Alsace. La cinquième étape va relier Saint-Dié, dans les Vosges, à Colmar le mercredi 10 juillet. Deux villes relativement proches : les cyclistes […]

  • Changer de déco selon les saisons
    Changer de déco selon les saisons

    Le meilleur moyen de changer de saison en toute sérénité, c’est bien-sûr d’adapter la décoration de votre habitat ! Vous pourrez ainsi modifier les couleurs, les objets voire les meubles au gré des grandes fêtes et des changements de luminosité, pour ne jamais vous lasser. N’oubliez pas cependant de prévoir une solution de stockage pour les meubles et accessoires […]

  • Créer, partager et analyser un sondage en ligne

    Actu Magazine

    Les sondages en ligne ont de nombreux avantages pour une entreprise. C’est le moyen d’exploiter de multiples données et collecter un maximum d'informations en quelques clics. Simple, rapide, ciblé, peu onéreux… le sondage en ligne est un outil pertinent d'aide à la décision et de développement d'un projet. Cette idée vous […]

  • Les tendances 2019 du vélo
    Les tendances 2019 du vélo

    Actu Magazine

    «Vélo-taffeurs», fous de VTT et néo-cyclistes qui ont vu la lumière grâce à la fée Electricité vont-ils sauver la planète ? Les fabricants leurs donnent en tout cas de bien belles montures pour les encourager. Les spécialistes nous conseillent. Par Sylvain Freyburger Le Plan Vélo du gouvernement entend multiplier par […]

  • On reprend le running !
    On reprend le running !

    Actu Magazine

    L’année est déjà bien entamée et vous n’avez toujours pas trouvé la motivation pour reprendre la course à pied ? Pas de panique, on vous donne quelques conseils pour redémarrer en douceur. Par Leila Chik Conseils et parcours par Grégory Leloup, organisateur de courses à pied Notre région est un vrai terrain de […]

  • La Comète d’Hésingue lance sa saison culturelle !
    La Comète d’Hésingue lance sa saison culturelle !

    Actu Magazine

    La Comète - Hésingue

    Si, si, vous avez bien lu : La Comète lance le programme de sa saison culturelle 2019 en début d’année, et non en septembre comme la majorité des salles... Une programmation en décalé pour un endroit à part ! Josette Billault Lebossé, directrice de La Comète, annonce non sans fierté la programmation culturelle […]

  • Apprendre à survivre en pleine nature
    Apprendre à survivre en pleine nature

    Actu Magazine

    Les stages de survie ont le vent en poupe. Dans la vallée de Saint-Amarin, l’association Savoir faire plus avec moins vous embarque dans la forêt pour apprendre la « survie douce » ou devenir autonome pour affronter le pire… Par Sandrine Bavard Rendez-vous est donné à Jean-Noël Oger à Storckensohn, un matin un peu frisquet où […]

Commentaires

Le QUIZ de la semaine Foire du Pays de Montbéliard 2019 Foire du Pays de Montbéliard 2019

Cette semaine, direction la Franche-Comté voisine et la Foire Expo du Pays de Montbéliard ! En partenariat avec l'organisateur de l'événement, on vous propose de remporter 20 entrées pour deux personnes pour la soirée VIP. Attention, les gagnants seront prévus par mail le mercredi 27 mars.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 317

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !

JDS sélectionne pour vous les meilleures idées de sorties en Alsace. Vous aussi profitez pleinement de tout ce qu'il se passe près de chez vous.