Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>J'ai la phobie de l'automne en Alsace et voici un argumentaire plein de bon sens

J'ai la phobie de l'automne en Alsace et voici un argumentaire plein de bon sens

        

Beurk, beurk, beurk. Revoilà l'automne. Il paraît que certains aiment beaucoup cette saison. Nous, non. Par Mike Obri

Super. Allez, vive l\'automne. DR Super. Allez, vive l'automne.

1) « Il fait nuit à 17h »

Lectrices, lecteurs, vous avez raison. On aurait pu faire davantage dans la demi-mesure, mais c'est la dernière page du magazine et on n'avait plus envie de se retenir. Nous voilà dans la peau de quelqu'un qui détesterait l'automne. On n'a pas dû chercher trop loin les arguments. Premièrement, il va faire nuit en plein milieu de l'après-midi. Et c'est triste. Il n'y a que Dracula pour apprécier cet état de fait.

2) « Je n'aime pas Halloween »

En parlant de Dracula, vous savez bien qu'autour de la Toussaint, désormais, on ne célèbre plus nos morts, mais les morts-vivants. Les soirées horrifiques fleurissent dans la région. Dans certaines villes, les enfants se déguisent comme les petits Américains : monstres, sorcières... Et dans le chournal, on va encore lire que des "clowns agressifs" s'en sont pris à des passants dans la rue !

3) « Il faut ressortir les manteaux car il va faire 4° »

L'été est loin, Noël aussi. L'automne, c'est un peu le milieu de nulle part. Mais en Alsace, il faut malgré tout ressortir l'anorak et les pulls, les grosses écharpes et les mitaines : il pleut, il y a du vent, le fond de l'air est glacial, le soir, on ne reste pas dehors. Tout cela vous donne le sourire, peut-être ? C'est pour vous compatible avec une quelconque joie de vivre ?

4) « Il faut racheter des pellets pour le poêle / il faut faire venir le camion du mazout »

Avec les températures qui chutent, forcément, vous allez devoir chauffer la maison. Vous avez le choix : facture de gaz qui explose, caddies remplis de sacs de 15kg de granulés de bois ou de bûches, ou un SMIC de mazout qui y passe... Mais pourquoi vit-on ici ? Allez, l'an prochain, on déménage dans les Îles, franchement, ça suffit.

5) « Mon régime de cet été ruiné en un mois »

Tellement d'efforts avaient été entrepris pour perdre un peu de bidon pour la plage cet été. Début octobre, les premières raclettes et combos Fleischnakas/frites sont passés par là. Il faut tout recommencer.

  Commentaires

A voir également

Magazine
Le QUIZ de la semaine Saint-Andrew's Day Saint-Andrew's Day

Cette semaine le JDS vous invite au Saint-Andrew's Day le samedi 25 novembre à Blodelsheim. 5 x 2 entrées à gagner

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 302

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS