Agenda>Musique & Concerts>Chanson française>Concert-lecture : notre XXe siècle avait De Gaulle et Mauriac

- ANNULÉ - Concert-lecture : notre XXe siècle avait De Gaulle et Mauriac

Cet événement est annulé.

2020 : une année à chiffres ronds. Une belle occasion pour rendre hommage à deux figures exceptionnelles du XXe siècle à l’occasion des 50 ans de leur disparition : Charles De Gaulle et François Mauriac qu’un profond respect unissait.

Les artistes (Elisabeth Hueber-Meyer à la flûte, Manuel Poultier à la clarinette, Tamara Gozalichvili au piano et le comédien Laurent Dolci) ont souhaité unir la littérature autour de ces deux grandes figures du XXe siècle et la musique française de l’époque, même si Charles De Gaulle n’en était pas féru. Le samedi 21 novembre à 16h au Conservatoire de Mulhouse, les musiciens et le comédien invitent à entrer dans l’univers de ces deux hommes charismatiques qui ont fait la grandeur de la France à leur époque et qui continuent de fasciner par leurs destins exceptionnels.

De Gaulle, Mauriac et la littérature
Charles De Gaulle naît le 22 novembre 1890 à Lille. Son appel du 18 juin à Londres date de 1940. Il décède le 9 novembre 1970 à Colombey-Les-Deux-Eglises.
François Mauriac est né le 11 octobre 1885 à Bordeaux et meurt à Paris le 1er septembre 1970, peu de temps avant le Général.

Le premier a sauvé la France par deux fois : en 1940, car il refusait la défaite, et en 1958, lors de son accession au pouvoir avec la création de la Ve République. Il est l’auteur du Fil de l’épée, Vers l’armée de métier, Mémoires de guerre, Mémoires d’espoir, Discours et messages, …
Le second est connu pour ses romans en tant que chrétien de tradition familiale et d’éducation : Le Baiser au lépreux, Le Désert de l’amour, Thérèse Desqueyroux, Génitrix, Le Nœud de vipères, … et auteur d’un De Gaulle. Il entre à l’Académie française en 1933 et est nommé prix Nobel de littérature en 1952.

Au programme
Au programme de cette soirée, de la musique française pour flûte, clarinette et piano s’étalant de 1890 à 1970, entrecoupée de lectures de textes de / sur Charles de Gaulle et François Mauriac.

• Claude DEBUSSY, Syrinx pour flûte seule (1913)

La pièce pour flûte seule de Claude Debussy est une page brève et poétique où la flûte chante au souffle du dieu Pan exhalant son dernier soupir. L’année 1913 est celle où Charles De Gaulle est promu lieutenant, après sa scolarité à Saint-Cyr (1910-1912) et son affectation au 33ème régiment d’infanterie à Arras sous les ordres de Philippe Pétain.

• Camille SAINT-SAËNS, Sonate, Op. 167 pour clarinette et piano (1921)

Camille Saint-Saëns a écrit sa Sonate pour clarinette en 1921, peu de temps avant son décès, sorte de testament musical et chef-d’œuvre de la vieillesse du musicien. Cette année voit le mariage de Charles de Gaulle avec Yvonne Vendroux le 6 avril et la naissance de son fils aîné Philippe, le 28 décembre.

• Olivier MESSIAEN, Abîme des oiseaux pour clarinette seule, extrait du Quatuor pour la fin du temps (1941)

L’Abîme des oiseaux est le 3ème volet du Quatuor pour la fin du temps que Olivier Messiaen a écrit en captivité à Görlitz et créé au Stalag VIII A le 15 janvier 1941, avec lui-même au piano. Il a été inspiré par une citation de l’Apocalypse de Saint-Jean, chapitre X. L’Abîme, c’est le temps, avec ses tristesses, ses lassitudes. Les oiseaux, c’est le contraire du temps ; c’est notre désir de lumière, d’étoiles, d’arcs-en-ciel et de jubilantes vocalises. Charles De Gaulle a lancé son appel le 18 juin 1940, un an avant l’œuvre de Messiaen, pour refuser la capitulation devant l’ennemi, continuer la lutte et appeler à la résistance, car il a toujours eu « une certaine idée de la France » et de sa grandeur.

• Francis POULENC, Sonate pour flûte et piano (1957)

La Sonate pour flûte et piano de Francis Poulenc a été créée le 18 juin 1957 au Festival de Strasbourg par Jean-Pierre Rampal à la flûte et le compositeur au piano. Le succès fut éclatant. On pouvait lire le lendemain dans la presse : « Du meilleur Poulenc, et même un peu mieux. Un chant continu, surgissant d’une écriture harmonique d’un constant raffinement. C’est dans la plus grande tradition française, celle qui va de Couperin à Debussy ». En 1957, nous sommes en pleine guerre d’Algérie. C’est aussi la Signature du traité de Rome et la création de la Communauté économique européenne. L’année suivante, le 21 décembre 1958, Charles De Gaulle est élu Président de la République avec 78,51 % des voix. C’est le début de la Ve République et de la reconstruction de la France voulue par le Général.

Informations pratiques :
Date et lieu : samedi 21 novembre à 16h à l’auditorium du Conservatoire de Mulhouse
Tarif : gratuit sur réservation, dans la limite des places disponibles
Durée : environ 1h30

Mesures sanitaires :
A ce jour, le dispositif d'accueil du public prévoit:
-port du masque obligatoire à tout moment et dans tous les espaces
-du gel hydroalcoolique obligatoire à tout moment et dans tous les espaces
-une jauge réduite de moitié
-une distanciation d'un siège sur deux

Infos pratiques

Renseignements :

Horaires :

Samedi 21 Novembre 2020

Tarifs :

Gratuit

Inscription, billetterie ou réservation :

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !