Agenda>Musique & Concerts>Musique ancienne>Vièles et voix : polyphonies franco-flamandes en Italie (1420-1470)

Vièles et voix : polyphonies franco-flamandes en Italie (1420-1470)

Dans le cadre de sa saison de musique ancienne, l'église Sainte-Marie accueille un concert de musique médiévale, plus particulièrement consacré aux influences de la polyphonie franco-flamande dans la musique italienne du Quatrocento. Ce concert vient conclure un stage de musique médiévale qui se déroule à l'église Sainte-Marie du 21 au 23 février.

avec Claire Foltzer, Magdalena Mattenberger, Isabelle Hottois, Ruth Bruckner, vièle à archet - Regina Schmidt, chant & vièle à archet - Baptiste Romain, vielle à archet, cornemuse & direction

Si dans les domaines de la philosophie, des sciences, de l'architecture, de la peinture et de la sculpture, l'Italie excelle au 15e siècle, ce sont les pays du Nord qui sont influents dans le domaine de la musique. Plus particulièrement, c’est l'art musical franco-flamand qui s’impose dans toute l’Europe : les chansons, messes et motets écrits par les chantres-compositeurs liés à la cour de Bourgogne, comme Guillaume Du Fay ou Gilles Binchois sont recopiés, chantés et joués par toute l’élite culturelle. 
 
Dans cette perspective, la tradition d'indépendance et de rivalités des villes et des cours italiennes n'est sans doute pas pour rien dans le merveilleux essor culturel que nous livre le Quattrocento. La première partie de notre concert s’articule autour du manuscrit Q15 de Bologne : ce projet personnel, réalisé sur quinze ans par un éditeur-compilateur autonome rompu aux subtilités polyphoniques du début du XVe siècle, nous donne accès aux musiques sacrées de Johannes Ciconia (c.1370-142), Guillaume Du Fay (1397-1474) ou encore du mystérieux Johannes de Lymburgia. (c.1480-1440). Il nous transporte dans l'entourage proche de l’évêque humaniste vénitien Pietro Emiliani, nourri des échanges intenses entre Flandres et Vénétie.
 
L’imposant chansonnier d’Oxford, rédigé à Venise autour de 1430 sert de deuxième axe à notre concert. On y trouve les premières chansons bourguignonnes, écrites dans un style nouveau se détachant des complexités et expérimentations musicales menées autour de 1400. Les notions d’ordre naturel, de proportion et de beauté sont mises en valeur au profit de la compréhension du texte et de structures claires.
 
Notre troisième partie est un florilège de chansons françaises de la deuxième moitié du 15e siècle, toutes transmises en Italie. C’est l'occasion de célébrer deux générations de compositeurs franco-flamands de Guillaume Du Fay (1397-1474 ) jusqu'au poète musicien chartrain Gilles Mureau (c.1450-1512) en passant par Antoine Busnoys (c.1430-1492)ou encore Gilles Binchois (c.1400-1460). Ces formes fixes de la poésie courtoise sont au 15e siècle prétexte à l'exploration d'un lyrisme amoureux dans lequel l'amant exprime son émerveillement et son étonnement. Il est confronté à l'intransigeance de Fortune et s’émerveille de la distance que la dame lui impose.

Infos pratiques

Renseignements :

03 89 46 42 84
ste.marie.ecv@gmail.com

Horaires :

Dimanche 23 Février 2020 de 17h à 18h15

Tarifs :

Gratuit, plateau

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !