Envoyer par mail

La Philharmonie de Poche

« Avec lui la fièvre devient rythme et le chaos vivant, il nous conduit sur le rivage où s’échouent les rêves ». C’est en ces mots que Stefan Zweig parlait de Gustav Mahler. Lyrique, n’est-ce pas ? Zweig vient de rejoindre le mouvement d’avant-garde “Jeune Vienne“. Il n’est pas encore cet écrivain […]

Séparez les adresses par des points-virgules.

* : champs obligatoires

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !