Agenda>Musique & Concerts>Musique de chambre>Les Trésors de la Musique Classique

Les Trésors de la Musique Classique

© PV

La France étant en période de confinement, cet événement est probablement annulé ou reporté.

Le duo formé par le pianiste Dimitri Papadopoulos et le violoncelliste Alexandre Vay se forme en 2005, les deux jeunes musiciens étant sont alors étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.

Depuis maintenant 15 ans, le duo se produit à travers l'Europe (France, Allemagne, Italie, Suisse, Danemark) et en Asie (Thaïlande) au sein de festivals prestigieux, avec un répertoire vaste mêlant des incontournables (Beethoven, Franck, Britten, Prokofiev, Brahms, Fauré, Schumann, Debussy, Mendelssohn), ainsi que des œuvres moins jouées (Reger, Carter, von Knorr, transcriptions de lieder de Beethoven).
Les deux musiciens sont activement soutenus par la fondation mécénat Société Générale, l'ADAMI, ainsi que la DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst).
Ils sont par ailleurs lauréats de plusieurs concours internationaux, dont le concours Max Reger (Karlsruhe) en duo. Ils ont enregistré l’intégrale des sonates de Beethoven, disque qui a rencontré un vif succès. 

Régulièrement invités à se produire sur les ondes, on a pu notamment les entendre dans les émissions de Gaëlle le Gallic (générations jeunes talents), Frédéric Lodéon (Plaisirs d'amour) sur France Musique ainsi que Carrefour de Lodéon sur France Inter.
En parallèle à ce duo, les musiciens mènent une active carrière de solistes. Alexandre est en outre violoncelle co-solo du Münchner Rundfunkorchester, et il joue un violoncelle Testore du 18e siècle, mis à sa disposition par la Landessammlung Baden Wurttemberg.

Salués par la presse, Aurore Busser (Nice Matin) dit du duo :
« Les attaques, les audaces, les inflexions, les nuances, la vigueur rythmique, le cantabile, le lyrisme, tout est mis en commun, en accord parfait. Standing Ovation. » 

"They gave a splendid rendition of these great works. Highlights were a most persuasive performance of the lofty slow movement in the fifth sonata – the only true slow movement in the set of five - and a robust rendition of the lusty four part fugue that makes the finale."
G. Barton, on Beethoven's sonatas.

Programme

J.S. Bach : 3e suite pour violoncelle seul, transcrite pour piano par Leopold Godowsky

Beethoven: Sonate pour violoncelle et piano n°3 opus 69

Claude Debussy: sonate pour violoncelle et piano 

Temple chauffé - Accès aux personnes à mobilité réduite

Infos pratiques

Renseignements :

03 89 44 27 00
mulhouse@eglise-lutherienne.org
Sur réservation

Horaires :

Dimanche 22 Novembre 2020 de 17h à 18h30

Tarifs :

Gratuit, plateau

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !