Nice>Agenda>Sorties culturelles>Danse>Ballet De L'Opéra National De Bordeaux

Ballet De L'Opéra National De Bordeaux

Festival de danse Cannes 2021

DR

Ballet De L'Opéra National De Bordeaux, un spectacle à voir à Nice (Palais des festivals et des congrès Cannes), le 1 décembre 2021. Toutes les informations pratiques (tarifs, billetterie, plan de salle) pour ce spectacle sont à retrouver sur cette page. Réservez dès maintenant vos places pour assister à ce spectacle à Nice !

BALLET DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX
Direction Éric Quilleré

Mercredi 1er décembre - 20h30
Palais des Festivals - Grand Auditorium (Cannes)


La Sylphide
Chorégraphie : August Bournonville, version de 1836 remontée par Dinna Bjørn
Musique : Herman Severin Løvenskiold
Interprètes

Avant-première

1h30 avec entracte

Tout public à partir de 7 ans


Symbole du romantisme, berceau de la pointe et acte de naissance du tutu, La Sylphide est un monument de l'histoire de la danse.


La Sylphide, créé à l’origine en 1832 par Filippo Taglioni pour sa fille Marie, révolutionne l’histoire de la danse. Premier « ballet blanc » à mettre en scène des créatures surnaturelles, à utiliser les pointes et le fameux tutu long, blanc et vaporeux, il inaugure l’ère du ballet romantique et le triomphe de la ballerine. Les forêts d’Ecosse, pleines de brume et de mystère, offrent un cadre parfait pour cette histoire qui conjugue le réel et l’imaginaire.
Le jour de ses noces avec Effie, James voit apparaître une Sylphide, créature irréelle qui lui manifeste son amour. Quand cette dernière s’empare de l’anneau nuptial et disparaît dans la forêt, il la suit. Mais il ne peut saisir cette silhouette évanescente. C’est alors qu’une vieille femme lui offre un voile lui permettant de retenir celle qui lui échappe…
Ce livret, écrit par le ténor Adolphe Nourrit, inspiré par Trilby ou le lutin d’Arguail de Charles Emmanuel Nodier, inaugure l’irruption de l’inconscient dans la danse. James préfère continuer à vivre ses rêves et poursuivre un idéal féminin inaccessible plutôt que se priver d’une liberté et d’un fantasme que le mariage pourrait entraver. La version d’August Bournonville, choisie par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, a été créée quatre ans après celle de l’Opéra de Paris. Elle intensifie le rôle de James, utilisant une technique brillante de « petite batterie ». La musique confiée au compositeur Løvenskiold, ancre davantage la partition dans ses racines écossaises, ajoutant à la dramaturgie du ballet une touche de folklore.

Le mot de Brigitte Lefèvre : La Sylphide, c’est la quintessence de la femme romantique, du ballet blanc contrastant avec la vision chorégraphique de la femme d’aujourd’hui. Ce que je trouve particulièrement intéressant c’est ce voyage de l’œuvre. Créée par Taglioni à Paris, reprise ensuite par Bournonville au Danemark, La Sylphide, a été remontée en 1972 par Pierre Lacotte à l’Opéra de Paris avec beaucoup de succès. Avec le Ballet de Bordeaux, c’est la version de Bournonville, qui n’a jamais quitté les scènes européennes, qui sera présentée. C’est l’essence même du répertoire de reprendre les œuvres qui de cette manière se complètent en se répondant.

Le Ballet de l’Opéra national de Bordeaux existe depuis le XVIIIe siècle. Depuis les années 1990, il a su ouvrir son héritage classique à la modernité au contact de nombreux chorégraphes. Il est composé aujourd’hui de près de quarante danseurs. Il a reçu de nombreux prix dont le Prix Herald Angels (festival international d’Edimbourg), le Prix du meilleur ballet étranger à Cuba ainsi que le prestigieux Prix Lifar. Dirigé par Éric Quilleré depuis 2017, il a élargi son répertoire à des chorégraphes d’aujourd’hui, notamment, Angelin Preljocaj, Wayne McGregor, Sidi Larbi Cherkaoui ou Alexander Ekman tout en conservant des grands ballets classiques d’excellence.

 

 


PMR 04 92 98 62 77

Renseignements - Horaires - Tarifs

04 92 99 84 00

Dates et horaires :

Mercredi 1 Décembre 2021 à 20h30

Tarifs :

10 € - 12 €

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !