Agenda>Sorties culturelles>Conférences>100 ans du choix du Soldat inconnu à Verdun : conférence & ciné-débat

100 ans du choix du Soldat inconnu à Verdun : conférence & ciné-débat

© © Mémorial de Verdun

Avant de vous déplacer, prenez soin de vérifier auprès des organisateurs que la manifestation a bien lieu.

Dans un mois, sera célébré le centième anniversaire du choix du Soldat inconnu à Verdun avant son inhumation à l’Arc de Triomphe à Paris.

Le samedi 7 novembre, le Mémorial de Verdun rendra hommage à tous les soldats inconnus de la Grande Guerre, lors de deux manifestations :
• À 15h, une conférence sur « Les soldats inconnus de la Grande Guerre, facteur d’unité nationale & enjeux mémoriels (1920-2020) ». Avec la participation de Jérôme Dumont et Franck Meyer, membres du Conseil d’orientation scientifique du Mémorial de Verdun. 

Le Soldat inconnu, un symbole national mondialisé
Avec Jérôme Dumont
Au lendemain de la Grande Guerre, les pays belligérants sont confrontés à la mort et au deuil de masse. Dans de nombreux pays, est alors mis à l’honneur un Soldat inconnu, initiative marquée par la volonté d’incarner en une seule entité le sort partagé par des centaines de milliers d’hommes, à jamais disparus, sur les champs de bataille. Il s’agit de renforcer la cohésion sociale mise à mal par le conflit, autour de ses disparus, et le Soldat inconnu devient un lieu de mémoire national que souligne le choix des lieux d’inhumation : un cimetière militaire national pour les États-Unis, le lieu des sépultures royales de l’Église anglicane pour la Grande Bretagne, ou encore l’Arc de Triomphe, héritage de la Révolution française pour la France. Néanmoins, le temps des commémorations s’échelonne différemment selon les pays. Les choix de ce symbole national ont fait l’objet d’importants débats politiques et rivalités mémorielles dans chacun des États.

Le Soldat inconnu français, des déchirements politiques à l'icône nationale
Avec Franck Meyer
En 1918, la France compte 1,4 million de morts, environ 350 000 sont des disparus, et environ 300 000 n’ont pu être identifiés. Le deuil est partout, mais pour les familles qui n’ont pas de tombe devant laquelle se recueillir, ce deuil est impossible. Même si l’idée d’inhumer un soldat anonyme, offert à la reconnaissance nationale, apparaît en France dès 1916, quand arrive la fin de la guerre rien n’est décidé et de profonds désaccords surgissent. Faut-il inhumer ce Soldat inconnu au Panthéon ou à l’Arc de Triomphe ? Faut-il combiner cette cérémonie avec le dépôt du cœur de Léon Gambetta au Panthéon pour les cinquante ans de la IIIe République ? Opinion publique sous influence de la presse et hommes politiques de droite et de gauche se déchirent. Ces questions méritent aujourd’hui d’être remises au jour, en suivant la dépouille sacrée, venue d’un cimetière anonyme jusqu’aux voûtes sombres de la citadelle de Verdun, puis à la lumière de l’Arc de Triomphe.

• À 16h30, un ciné-débat sur « Les images animées : une mémoire visuelle pour des soldats inconnus ». En présence de Laurent Véray, historien du cinéma, est professeur à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. https://memorial-verdun.fr/event/images-animees-soldats-inconnus.

cette séance de ciné-débat mettra à l’honneur ces soldats inconnus et anonymes à travers la projection de quelques séquences filmées pendant la Grande Guerre, conservées aujourd’hui à l’Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense : Nos Poilus en Alsace (1915) (© Alfred MACHIN/SCA/ECPAD/Défense/14.18 B 333), Dans le secteur de Saint-Mihiel (1916) (© Alfred MACHIN/SCA/ECPAD/Défense/14.18 A 221), Tirailleurs sénégalais en Alsace (1918) (© Réalisateur inconnu/SCA/ECPAD/Défense/14.18 A 422). Cette projection sera complétée par celle du court-métrage de fiction du metteur-en-scène Peter Watkins, The Diary of an Unknown Soldier  (Journal d’un soldat inconnu), de 1959. Ces films seront présentés et commentés par Laurent Véray, historien du cinéma.

Ces événements sont proposés gratuitement. Attention cependant, le nombre de places est limité, il est vivement conseillé de réserver votre place via notre site Internet http://memorial-verdun.fr/

Infos pratiques

Horaires :

Samedi 7 Novembre 2020 à 15h

Tarifs :

Gratuit

Inscription, billetterie ou réservation :

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !