Agenda>Sorties culturelles>Expositions>émergences #2 - Des mondes perdus

émergences #2 - Des mondes perdus

© Bruno Gadenne / Galerie Robet Dantec

Avant de vous déplacer, prenez soin de vérifier auprès des organisateurs que la manifestation a bien lieu.

Vernissage le vendredi 4 septembre à partir de 18h

Après « émergences #1 » en 2019, exposition qui réunissait 8 artistes pratiquant le dessin, la sculpture, la céramique et le design, la Galerie Robet Dantec poursuit son exploration de la scène artistique émergente avec « émergences #2 ».

Cette seconde édition propose de découvrir 5 jeunes artistes qui abordent, chacun avec des propositions plastiques différentes, la question de « l’époque humaine ». Au delà de la question de l’anthropocène, l’exposition propose un regard faussement archéologique sur cette « empreinte » que nous laissons sur la planète : des ruines de civilisations perdues de Bruno Gadenne aux architectures utopiques de Gaël Darras, des pierres de montagne réparées de Rebecca Brueder aux tissages et fils crochetés d’Aurélien Finance, en passant par les moulages de cristal d’Elise Grenois ou encore  les images satellites de Palmyre de Leah Desmousseaux. 

Rebecca Brueder, dessin et volume

Ce qui alimente le travail de Rebecca Brueder au quotidien, c’est l’idée de la pierre. La pierre non pas en tant que matériau, mais en tant qu’objet : sa forme, son poids, sa couleur, les courbes qu’elle dessine, ses lignes… L’artiste s’intéresse à ce qu’elle représente, un monde muet, une idée d’un corps qui nous subsiste, qui attend, un rapport à la mélancolie, une forme poétique reliée à l’idée de quelque chose de  pérenne, d’inerte, à l’écoute. 

Gaël Darras, aquarelle

 Les aquarelles de Gaël Darras puisent leurs fondements dans l’imagerie du dessin d’architecture et dans les traditions ancestrales liées au tracé géométrique. À travers l’étude des savoirs compagnonniques, des symboles et des sciences ésotériques, et par son intérêt pour les vestiges archéologiques et mythologiques, il cherche à regrouper la mémoire de connaissances autrefois adressées aux initiés.

Leah Desmousseaux, photographie

Traversée par les figures du vestige et du désert, la recherche photographique de Leah Desmousseaux s’inscrit dans une démarche plasticienne et expérimentale autour de l’hybridation des procédés analogiques et digitaux. Sensible à une histoire qui relie l’oeil au geste, elle s’intéresse aux techniques archaïques de ce médium qui, au XIXème siècle, fut porté par le mouvement pictorialiste et par l’esthétique romantique.

Aurélien Finance, volume textile

Théâtralisé, le travail d’Aurélien Finance se construit autour d’histoires absurdes inventées, inspirées du réel, des mythes ou des contes. Qu’il s’agisse de performances dans lesquelles il se met en scène, ou bien de créations aux formes colorées, ses oeuvres détournent l’univers textile par la déconstruction des codes traditionnels. Il pratique des savoir-faire ancestraux pour en expérimenter les limites dans une approche ludique emprunte d’humour et de poésie.

Bruno Gadenne, gouaches et huile sur toile

 Le travail de Bruno Gadenne a trait au paysage, à la nature. Des voyages à travers le monde et les photographies qu’il ramène sont la source de ses travaux. Par la peinture, il s’attache à créer dans ses oeuvres une dimension insolite en détournant subtilement certains éléments. Il tente de créer une tension, par des effets de profondeur et par un travail sur les ombres et la lumière, instaurant un double jeu entre émerveillement et sentiment «d’inquiétante étrangeté».

Elise Grenois, volume verre 

Les matières périssables fascinent Elise Grenois, les choses qui muent, qui meurent, et ce qu’il en reste. Elle interroge également l’inscription des objets dans le temps en utilisant des matériaux qui induisent des cycles d’existence différents, des vies et des morts renouvelées. L’utilisation de la pâte de verre est particulièrement pertinente dans cette démarche.  Elle l’envisage comme une entité à la fois destructrice et créatrice qui consume les matrices originelles (par exemple des animaux trouvés morts aux bords des routes) et les transfigure.

Infos pratiques

Horaires :

Du Samedi 5 Septembre 2020 au Samedi 17 Octobre 2020

Tarifs :

Gratuit

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Lou Doillon
    Lou Doillon

    Musique & Concerts>Pop / Folk

    Samedi 7/11/2020

    La Poudrière, Rockhatry - Belfort

    Lou Doillon - Soliloquy Un monologue, c'est lorsqu'on parle tout seul à l'adresse de quelqu'un. Un soliloque, c'est lorsqu'on se parle à soi-même. Visiblement, Lou Doillon avait beaucoup de choses à se dire, mais par chance elle a aussi voulu les partager avec nous, les mettre en musique, les jeter en pâture à certains des producteurs français les […]

  • Noël 2020 à Belfort : Le Mois Givré
    Noël 2020 à Belfort : Le Mois Givré

    Manifestations>Noël

    Du Samedi 5/12/2020 au Dimanche 3/01/2021

    Belfort

    Le Mois givré à Belfort, c'est la période préféré des petits et des grands : c'est quatre semaines d'animations autour des fêtes de Noël. De nombreux temps forts sont au programme de cet événement : la patinoire, le marché de Noël de Belfort, la présence du Père Noël, des concerts. Calendrier […]

  • Gad Elmaleh
    Gad Elmaleh

    Sorties culturelles>Humour

    Mercredi 6/01/2021

    La Maison du Peuple - Belfort

    «D'AILLEURS» Le nouveau one-man show de Gad Elmaleh en tournée dans toute la France dès le 28 avril 2020 5 ans après «Sans tambour» et une tournée internationale avec un spectacle en anglais dans plus de 15 pays, Gad Elmaleh est de retour avec un one-man show inédit: «D'AILLEURS». Dès le 28 avril 2020, Gad Elmaleh […]

  • Laurie Peret
    Laurie Peret

    Sorties culturelles>Humour

    Samedi 23/01/2021

    La Maison du Peuple - Belfort

    Laurie est aussi bien comédienne, chanteuse que auteure. Issue de l'improvisation (école de Trappes) elle enchaine les projets en jonglant entre ces 3 disciplines : chanteuse (Mozart l'Opéra Rock) et auteure (pour Canal + repérages). Elle trouve enfin le moyen de réunir ses trois casquettes : un one woman show musical. Laurie vous présente ses chansons […]

  • FIMU 2021
    FIMU 2021

    Manifestations>Festival

    Du Jeudi 20/05/2021 au Lundi 24/05/2021

    Belfort

    Le FIMU, c'est l'un de deux grands festivals de l'été dans le Territoire de Belfort. Au programme du FIMU : de la musique en tout genre, des musiciens venus d'universités des quatre coins du monde et des centaines de concerts en plein air. Le Territoire de Belfort peut se targuer d'accueillir deux des plus grands festivals du Grand Est pendant la belle saison. Le Festival […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !