Agenda>Sorties culturelles>Expositions>Si les rides m'étaient contées...

Si les rides m'étaient contées...

© © Hervé Mairel & Jacques Bauer en collaboration avec la Maison Albert Schweitzer

En raison de l’état sanitaire actuel, il est possible que cet événement soit annulé ou reporté. Un pass sanitaire peut être nécessaire. Renseignez-vous auprès des organisateurs avant de vous y rendre.

Avec bel humour, Le Chat de Philippe Geluck nous dit : « Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres. C’est tout. »

Cela étant et même si l’on s’efforce « de conserver à nos pensées leur fraîcheur juvénile », à l’image du Dr. Albert Schweitzer, le corps n’en est pas moins soumis à une temporalité nous laissant rarement en forme : il s’engourdit, se chiffonne, s’use et se trahit. C’est imparable, non négociable et dans un monde qui refuse le déclin et l’irréversible, ce processus naturel n’est pas toujours le bienvenu. Bref, soyons honnêtes, vieillir fait peur. Et pourtant, cette vieillesse, de plus en plus présente au sein de nos sociétés occidentales, à tant à nous raconter ! 

Nos aïeux sont une formidable mémoire vivante.  Autant de livres ouverts sur tant de trajectoires de vie(s)différentes. Aller à la rencontre d’une personne âgée, c’est poser son regard sur sa personnalité, son caractère et les traits de son visage, accentués et patinés par le temps. Entre ce monde visible et le monde intérieur, les évènements de la vie ont façonné un paysage de sillons et de reliefs fascinants. Au firmament de cette géologie, les yeux par leur expression, gaie ou tragique, effacée ou vivante, éclairent et révèlent le sens profond de ce que nous sommes, une âme, une existence extraordinaire, singulière, émouvante. 

Au travers de sa série de portraits, Jacques Bauer cherche à transcender les passages du temps sur ces visages, à en révéler la beauté intrinsèque, de manière juste et tendre, loin de la caricature. Nous vous convions à participer à ce jeu de regards croisés  et ainsi songer à valoriser les savoirs et les souvenirs qui ont laissé et laisseront leur empreinte sur vous et vos proches. Laissez les rides nous conter toutes ces histoires, à l’image des cours d’eau qui façonnent les paysages au fil du temps. 

Accepter ce regard, c’est rendre à la vieillesse sa part de dignité. C’est la voir comme une somme d’expériences et de valeurs capables de nous séduire, de nous émouvoir et de nous instruire. Saisissons toutes les occasions que nous avons d’exercer notre écoute, notre reconnaissance et notre gratitude autour de nous et, dès lors, rejoignons la pensée humaniste de Schweitzer qui écrivait il y a plus de 90 ans maintenant :  

« C’est le don de soi qui éveille les âmes. Donne à tes compagnons de route tout ce que tu peux de ta vie intérieure, et reçois comme un don précieux tout ce qu’ils te rendront d’eux-mêmes ;

Le respect de la vie et la participation à la vie des autres, voilà la grande aventure du monde. » 

Du 19 octobre 2021 au 16 avril 2022 et si les rides vous étaient contées...

  • Le parcours est en découverte libre
  • Le musée est ouvert du mardi au samedi d'octobre à fin mai.
  • horaires : de 10h à 12h et de 14h à 17h

Renseignements - Horaires - Tarifs

Dates et horaires :

Du Mardi 19 Octobre 2021 au Samedi 16 Avril 2022

Tarifs :

Tarif plein : 7€ Tarif réduit : 5,50€ (groupes à partir de 10 personnes, enfants de 6 à 18 ans inclus, étudiants, demandeurs d'emploi, handicapés, enseignants sur justificatif) Pass-famille : 17€ Scolaires : 3€ gratuit : moins de 5 ans Le prix d'entrée comprend un accès à l'exposition mais également à l'ensemble du musée. Le propos convient autant au jeune public qu'aux adultes

Galerie photos

  •  © © Hervé Mairel & Jacques Bauer en collaboration avec la Maison Albert Schweitzer
  •  © ©Jacques Bauer

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !