Tourisme et loisirs>Actu Tourisme et Loisirs>Une balade en pleine nature

Une balade en pleine nature

Une des plus belles façons de profiter des dernières belles journées de l’année est sans doute d’aller faire un petit tour dans les Vosges. Admirer les panoramas, marcher sur des petits chemins de terre, se reposer près d’une ferme auberge. On n’a jamais rien inventé de mieux...

L’hiver, nombreux sont les Alsaciens à profiter du dénivelé des Vosges pour skier et se faire plaisir sur les pentes enneigées. Mais en été et en automne, ce petit coin de paradis peut aussi être apprécié pour ses panoramas à couper le souffle, sa quiétude, son bon air frais.

Frontière naturelle entre la Lorraine et l’Alsace, les Vosges permettent à nombre d’entre nous de se replier dans un sanctuaire naturel, où il est possible de se ressourcer, loin de la ville, sans forcément faire des centaines de kilomètres. Les plus courageux s’y rendent en vélo, les autres laissent leur voiture sur un parking en bordure de forêt et partent à la recherche d’un chemin pittoresque. A ce titre, soulignons le travail exceptionnel du fameux Club Vosgien, qui a réalisé un balisage important et précis des nombreux sentiers de randonnées existants.

Montée vers le Lac de la Lauch

Cette fois, nous nous sommes attardés aux alentours du Markstein. Une fois dépassé Guebwiller, la route se fait rapidement pentue. Ne ratez pas le Lac de la Lauch, à 950 mètres d’altitude, sur votre gauche. Un lac artificiel crée par l’homme à la fin du XIXème siècle afin de garantir l’irrigation de la vallée. Vous pourrez monter sur le barrage en pierre, de 28 mètres de haut et de 250 mètres de long, afin de profiter de la vue sur les hauteurs du Markstein et du Klintzkopf qui entourent le lac.

De là, en suivant le GR 532, qui grimpe bien, vous tomberez sur le Chalet de Bellevue, à 1100 mètres. Un peu plus loin, vous atteindrez la crête du Markstein, passage (à peu près) plat où se trouve un grand parking et la populaire station de ski. Une halte gastronomique sera possible à l’Auberge-Ferme du Markstein, avec sa terrasse qui donne sur un panorama impressionnant, bien connu des amateurs (cf. grande photo ci-dessus). Pour les moins sportifs, ou ceux qui n’ont qu’une heure ou deux devant eux : montez en voiture jusque-là et promenez-vous aux alentours.

Courtes promenades ou grandes randonnées

Les fous de randos pourront y passer la journée. Pour les familles, plusieurs promenades faciles et rapides sont accessibles à partir du Markstein : notamment, les circuits du Hohfried (5km) ou du Treh (6,5km). Ce dernier slalomme entre les pâturages et les prairies d’altitude des Chaumes et monte jusqu’au Treh, 100 mètres plus haut, où les parapentistes et les fans de deltaplanes prennent généralement leur envol par temps favorable.

Faites donc un crochet par la Ferme du Treh de la famille Deybach, qui propose des produits issus de leur exploitation (fromages, charcuteries...) Un endroit hors-du-temps, qui vous donne l’impression d’être loin, très loin de l’Alsace. Un morceau de vacances, d’évasion, juste à côté de chez vous. Le top, vraiment. ☛ Mike Obri

Infos pratiques

Renseignements :

Horaires :

Septembre 2013 à Novembre 2013, du Dimanche 1 au Vendredi 1

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !