Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Shopping>Mode>Customiser ses vêtements (1/2)

Customiser ses vêtements (1/2)

Créer un nouveau look à vos vêtements

        
<p>Création de Blandine Cusso, "L’Atelier d’en face" à Wesserling</p> DR

Création de Blandine Cusso, "L’Atelier d’en face" à Wesserling

Mon premier réinvente la mode loin des sentiers battus.
Mon deuxième est un loisir créatif très tendance.
Mon troisième est un excellent remède anti-crise.
Mon quatrième se rebelle contre le gaspillage.
Et mon tout s’appelle : la customisation !

Qui n’a pas dans son armoire une vieille chemise, un tee-shirt usé, un jean démodé ? Plutôt que d’en faire un festin pour les mites ou de les jeter, la bonne idée est de les recycler en leur donnant un nouveau look. Un moyen super économique de renouveler sa garde-robe, et enthousiasmant pour tous ceux qui en ont ras-le-bol de suivre le troupeau des fashion victims et sa mode formatée.Des fringues personnalisées, originales, uniques et en plus... «c’est moi qui l’ai fait !!».


Pour se lancer, pas besoin d’avoir été stagiaire chez Sonia Rykiel, il suffit de savoir enfiler du fil dans une aiguille et de maîtriser un minimum la machine à coudre. (Pas de panique, les mamies ou les mamans seront ravies de donner quelques conseils : l’occasion de tisser une complicité entre générations...).

Boutons rigolos et paillettes

Une bobine de fil, quelques chutes de tissu, deux-trois boutons rigolos, une poignée de paillettes, des restes de laine, une paire de ciseaux et surtout beaucoup, beaucoup d’imagination : voilà les éléments de base indispensables à la customisation. Même si certains préfèrent tout simplement utiliser de la peinture spéciale tissu pour ajouter une touche de couleur à leur vêtement.


Et maintenant... place à la créativité ! La seule règle en matière de customisation, c’est qu’il n’y en a aucune. Plus le travail est spontané, plus le résultat sera sympa. Si l’on en croit Blandine Cusso, créatrice à Wesserling, «une bêtise n’est jamais grave, au contraire, c’est elle qui va provoquer une nouvelle idée». Les ciseaux qui dérapent, le tissu qui gondole... pas grave, on vous dit ! De toute façon, «pas question de faire de la géométrie, les formes sauvages donnent un effet plus artistique». L’inspiration vient en faisant et la meilleure customisation est issue de l’improvisation. Même les débutants ont donc leur chance !

 

Vêtement et Mode dans le Haut Rhin

  Commentaires

A voir également

Shopping
Le QUIZ de la semaine Joyce Jonathan Joyce Jonathan

Cette semaine le JDS vous invite au concert de Joyce Jonathan, mercredi 1er mars à 20h au Casino de Bâle. 15 lots de 2 entrées à gagner Les gagnants seront prévenus par mails

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 295

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS