Labiche ou Labiche

Labiche répond un jour à Zola : «Je trouve que vous avez parfaitement caractérisé la nature de mon talent (si talent il y a) ; je suis un rieur. Quelques-uns voient triste, moi, je vois gai, ce n'est pas ma faute, j'ai l'œil fait comme ça. Je n'ai ni à m'en applaudir, ni à m'en excuser. J'ai beau faire, je ne peux prendre l'homme au sérieux, il me semble n'avoir été créé que pour amuser ceux qui le regardent d'une certaine façon. »

Ce soir, avec ces deux pièces en un acte, la Compagnie Les Haliotides vous invite à faire comme Eugène Labiche : voir gai.

Le mystère de la rue Rousselet
Un voisin Lafurette et un domestique Nazaire sont intrigués par l'arrivée de deux personnes la nuit dans une maison. Ils échafaudent différentes hypothèses et mènent l’enquête...

Les deux timides
Thibaudier, le premier des deux timides, s'étant engagé vis-à-vis d'un certain Anatole Garaudoux, ne peut se résoudre à lui retirer la main de sa fille Cécile laquelle aime Jules Frémissin, le second timide. Si l'un n'ose formuler sa demande, l'autre craint à tout moment qu'il ne le fasse. Après de nombreuses péripéties,ils finissent par s'aborder....
Tout public

Infos pratiques

Renseignements :

03 88 78 88 82
maisondesarts@lingolsheim.fr
Sur réservation

Horaires :

Vendredi 17 Mai 2019 à 20h

Tarifs :

7€

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !