Bien Etre>Forme>La course à pied : comprendre les notions de base.

La course à pied : comprendre les notions de base.

La course à pied : comprendre les notions de base. La course à pied : comprendre les notions de base. © Warren Goldswain - Fotolia.com

Avec l’arrivée du printemps, l’envie peut nous prendre d’attaquer un petit footing. Considéré à raison comme le sport le plus simple, le plus naturel et le moins onéreux, il nécessite cependant d’en connaître quelques points clés pour progresser et ne pas se démotiver.

N’importe quand, n’importe où, pas n’importe comment !

La course à pied, c’est le moyen le plus simple de pratiquer une activité physique. Seul ou en groupe, en ville ou à la campagne, il se pratique n’importe quand et n’importe où. Une paire de baskets et c’est parti ! Même si le fait de mettre un pied devant l’autre peut paraître simple comme bonjour, on ne court cependant pas n’importe comment. Si vous êtes grand débutant, que vous ne pratiquez pas d’autres activités sportives, surtout, commencez doucement. Une visite médicale préalable pourrait être utile. S’il n’y a pas de contre-indication, fixez-vous de petits objectifs. Courir 15 minutes sans s’arrêter, puis 20, puis 30. Alternez éventuellement les phases de course avec des phases de marche, pour récupérer. Essayez de vous entraîner avec des amis plus expérimentés, qui vous pousseront à vous dépasser.

L'importance d'avoir de bonnes baskets

La course à pied n’est pas une pratique onéreuse. Cependant, bien se chausser, c’est la base. De mauvaises baskets, et vous pourriez bien vous compliquer la vie, et même risquer de vous faire mal. Le choix de vos chaussures de running n’est pas à prendre à la légère. Pour les débutants ou ceux qui pratiquent de temps en temps, le choix doit se porter sur des chaussures confortables, où vous vous sentez un peu comme dans des savates. L’amorti doit être important, pour éviter au maximum à vos articulations encore peu habituées les traumatismes liés à la course à pied. Le prix ou la mode ne doivent pas être des facteurs d’achat. Il faut avant tout essayer et trouver un modèle qui vous correspond. Pour les plus aguerris, il faudra déterminer si votre foulée est universelle, pronatrice ou supinatrice. Les pronateurs usent l’intérieur de leurs semelles, les supinateurs l’extérieur, et les coureurs universels ont une foulée centrée.

Objectif : la progression

Les joggeurs parlent souvent du palier des 30 minutes sans s’arrêter en aisance respiratoire, c’est-à-dire qu’il vous est possible de discuter pendant l’effort. Ce palier s’entend évidemment sur terrain plat. Une fois cet objectif atteint, vous pouvez commencer à vous fixer des buts toujours plus importants. Augmentez la durée de vos séances de jogging de 5 minutes à chaque fois. Veillez à conserver un rythme qui vous convient, n’essayez pas de suivre votre ami(e) qui a quinze ans de pratique derrière lui/elle. Démarrez toujours votre jogging lentement, accélérez après 5 minutes puis maintenez votre vitesse de croisière. Ensuite, essayez de multiplier les séances : deux fois puis trois fois par semaine. Changez de parcours de santé ou allez courir ailleurs de temps en temps pour éviter la monotonie. Vous devriez être capable d’atteindre l’heure de course sans trop souffrir au bout de quelques temps. Surtout, persévérez !

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Footing : il suffit de s\'y mettre !
    Footing : il suffit de s'y mettre !

    Forme

    La course à pied ? C’est bon pour tout ou peu s’en faut : la ligne, le souffle, l’endurance, le moral... Simple comme bonjour (quoi de plus naturel que de courir), c’est une activité qui ne demande que de la régularité et une bonne paire de baskets. Quelques conseils pour partir du bon pied ne sont cependant pas […]

  • Le bien-être venu d’Asie : des pratiques ancestrales
    Le bien-être venu d’Asie : des pratiques ancestrales

    Forme

    Comme un souffle bienfaisant venu du bout du monde, les arts énergétiques issus des pratiques traditionnelles asiatiques connaissent un développement spectaculaire en Occident depuis trois décennies. Une réponse naturelle et fondamentale au stress moderne et à ses conséquences sur la santé et la qualité de vie : pour que […]

  • Ce qui finit toujours par arriver... quand on se remet au sport
    Ce qui finit toujours par arriver... quand on se remet au sport

    Forme

    Vous venez d'acheter le dernier Femme Actuelle en kiosque. Vous êtes inondé(e) de bandeaux publicitaires Weight Watchers sur votre Facebook. C'est bientôt le printemps, du coup, il est écrit partout qu'il faut retrouver la ligne. Mais vous n'avez plus fait de sport depuis... depuis quand déjà ?!1) Déjà, pour commencer... on ne s'y remet pas […]

  • Quelques conseils simples pour apprendre à patiner !
    Quelques conseils simples pour apprendre à patiner !

    Forme

    C’est plus facile quand on est môme Oui, ça s’est sûr. Les enfants apprennent à patiner très rapidement. Si vous ne savez toujours pas patiner à 30 ou 40 ans, ça sera plus dur. Point important : ne pas avoir peur de chuter. Ce qui compte n’est pas le nombre de fois où l’on tombe, c’est le nombre de fois où […]

  • Bubble foot : un loisir gonflé !
    Bubble foot : un loisir gonflé !

    Forme

    La planète foot tourne-t-elle encore rond ? Non, on ne va pas vous parler des scandales au sommet de la Fifa mais d’un nouveau genre de foot délirant et spectaculaire : le bubble foot qui débarque dans le Haut-Rhin. Mais qui a bien pu avoir l’idée folle d’enfermer des joueurs de foot dans une bulle de plastique géante ? Il s’agit de deux […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !