Cinéma>Les films>Ni à vendre, ni à louer

Ni à vendre, ni à louer

Ni à vendre, ni à louer Ni à vendre, ni à louer DR

C'est enfin le week-end, un week-end de printemps sur le littoral atlantique. Ce week-end-là, deux retraités se rendent dans leur résidence secondaire, une maisonnette aussi vaste qu'un timbre poste, et croisent un couple de punks ayant pour gîte une maison dessinée sur le sable d'une plage. Plus loin, deux imposteurs vêtus d'orange et de vert se mettent au golf non loin d'une procession funéraire. Au même moment, un représentant en parapluies a rendez-vous avec une maîtresse sado-maso dans un hôtel du bord de mer où séjournent deux couples dont l'existence sera chamboulée par un cerf-volant perdu. Il est aussi question d'étudiants des beaux arts, de voitures de sport, de voitures sans permis, de voitures de golf, de voitures volées, de caravane, de toile de tente, de lecteur de code-barres, de cadre photo décoré de coquillages et de tempête nocturne. Un week-end où les destins, les classes sociales, les générations, les sentiments, les douleurs comme les joies, se croisent. Un week-end à la mer, en somme.

Dans la même rubrique

Publicité
Le QUIZ de la semaine Gagnez vos entrées pour La Ferme Aventure ! Gagnez vos entrées pour La Ferme Aventure !

8 x 2 entrées pour La Ferme Aventure, premier parc de loisirs pieds nus de France !

Participer au jeu concours
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !