Publicité

Chansons pour se quitter sans remords

Dans la tradition de la chanson mexicaine, la perte ou la mort de l’amour se conçoit comme un accident, quelque chose qui ne devrait jamais avoir lieu, quelque chose d’impossible qui viole quasiment les lois de la nature : la fidélité et l’amour éternel sont des postulats historiques, bien creux, c’est vrai, mais dans l’imaginaire, bien réels et constitutifs de la mentalité. Du côté français, par contre, la fin de l’amour s’annonce dans la chanson comme une fatalité inexorable : être amoureux serait accepter la fin de l’amour, renoncer à son amant.

Ce bouquet de chansons d’amour fanées questionne, anticipe et réinvente la fin de l’amour, l’incertitude de l’avenir.

HJ Ayala : guitare, voix, textes, composition. Marie Dubus : voix, guitare, mise en scène

Renseignements

Dans la même rubrique

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Publicité

Abonnez-vous à la newsletter du JDS Saint-Louis

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties à Saint-Louis


Publicité