Plantes et Fleurs : Des plantes d'intérieur contre la pollution

Certaines plantes d'intérieur, en plus de décorer agréablement nos domiciles auraient des vertues "dépoluantes", Enquête

Se soucier de l’environnement est devenu une évidence pour tous. Depuis quelques années, des scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Nos maisons et appartements – de mieux en mieux isolés – sont proportionnellement beaucoup plus pollués que le grand air extérieur. Des substances aux noms étranges et évidemment invisibles à l’œil nu nous agressent continuellement.

Les ennemis ? Formaldéhyde, benzène, trichloroéthylène, pentachlorophénol, monoxyde de carbone… Pour simplifier, tous les Composés Organiques Volatils (COV) toxiques qui émanent de sources diverses : désodorisants, fumée de cigarette, insecticides, mais pas seulement ! Produits ménagers, moquette collée, parquets, fenêtres en PVC, papier peint, peintures, anciens isolants, tous les produits chimiques sont susceptibles de distiller, et ce pendant de longues années, des substances indésirables et toxiques.
Heureusement, les parades existent. Aérer lorsque la température le permet et, en saison hivernale, adopter des plantes vertes.
On sait depuis longtemps que les plantes «respirent». Plus les plantes sont grosses, plus la surface de feuille est importante et plus l’échange gazeux est important. La nuit, elle rejette du gaz carbonique mais la journée, grâce à la photosynthèse, elles retransforment ce gaz carbonique en oxygène. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de risque à mettre une plante verte dans la chambre à coucher. En cinq minutes, le matin, elle réabsorbera le gaz carbonique qu’elle a rejeté dans la nuit… et le vôtre.

DR

1 plante minimum par 9 m²

Beaucoup de laboratoires et même la Nasa (pour ses futurs longs voyages dans l’espace) se sont penchés sur le problème. Après de longues années de recherche, les avis sont unanimes : le traitement naturel est efficace et ils ont vérifié que certaines plantes sont plus spécialisées que d’autres. Il convient donc de panacher selon les pièces et leur probable pollution.
Par chance, ces plantes de dépollution sont peu chers - de 5 à 30 € -  faciles à soigner et de plus, esthétiques.
Avant de franchir le pas, soyez logique. Il faut impérativement opter pour un terreau biologique, ne pas utiliser de produits nocifs sous peine d’arriver au contraire de l’effet recherché…

Voir également :

Plantes et Fleurs : Quelques championnes de la dépollution

Plantes et Fleurs : 3 plantes faciles à cultiver

Dans la même rubrique

  • Vague de FraicheurL'été pointe le bout de son nez en Alsace, pour notre plus grand plaisir ! Pour profiter du soleil sans surchauffe, on s'équipe en conséquence pour […]

    Image non communiquée
  • Des idées pour votre jardinDès le retour des beaux jours la famille entière se retrouve dans le jardin. Cet engouement ne faiblit pas et chaque année apporte son lot d’accessoires […]
    Des idées pour votre jardin
  • Nos jardins, nouveaux sanctuaires de la diversitéLorsque l’on évoque les espèces en voie de disparition, nous raisonnons par réflexe « grands animaux ». Baleines, tigres, pandas et autres […]
    Nos jardins, nouveaux sanctuaires de la diversité
  • Comment venir à bout des indésirables dans une jardin ?Le jardin, aussi modeste soit-il, est avant tout un microcosme en perpétuelle évolution. Nous pourrions le définir comme un modèle […]
    Comment venir à bout des indésirables dans une jardin ?
  • La verticalité dans le jardin pour réhausser l’esthétismeSuspendre pour surprendre ! Une idée qui fait son chemin chez les adeptes de l’aérien qui ont compris les atouts de cette nouvelle dimension. La […]
    La verticalité dans le jardin pour réhausser l’esthétisme
  • Outdoor : osez le mélange des matièresDonner à ses aménagements végétaux extérieurs quelques touches d’originalité. Transformer son jardin en nouvelle expérience […]
    Outdoor : osez le mélange des matières
  • Le jardinage d’avant PrintempsLa Nature sort lentement de sa léthargie. Il est temps de réaliser quelques travaux . Ce sont des clés importantes de la réussite de vos […]
    Le jardinage d’avant Printemps
  • Des fleurs dès le début de l'année !Bravo. Vous avez décidé que votre jardin sera fleuri dès la fin du mois de février et qu'il le restera longtemps. La neige ne sera pas encore fondue que […]
    Des fleurs dès le début de l\'année !
  • Réussir votre projet d’aménagement : Un beau jardin par étapesNombreux sont celles et ceux qui, années après années, reportent un projet dans leur jardin car ils découvrent l'incompressibilité de certaines […]
    Réussir votre projet d’aménagement : Un beau jardin par étapes
  • Les jeux de plein air pour adultes et enfantsUn jardin n'est pas qu'un espace de verdure que l'homme s'approprie pour imiter la Nature. Cette domestication apparente n'est que l'entrée en matière d'un processus […]
    Les jeux de plein air pour adultes et enfants
  • Les différentes sources d'eau pour agrémenter le jardinL'eau est un élément de vie. Notre région a la chance de posséder une des plus grandes nappes phréatiques d'Europe. Nous pouvons donc sans […]
    Les différentes sources d\'eau pour agrémenter le jardin
  • Les haies : guide à l’usage des retranchésLes retranchés, ces personnes qui se retranchent derrière leurs haies, ont de multiples « brise-vues » à leur disposition. Les feuillages […]
    Les haies : guide à l’usage des retranchés
  • Haies : je les adore !Les haies sont connues depuis l'antiquité. La France possède une longue tradition dans ce domaine. Jules César lui-même constatait que le Gaulois aime se […]
    Haies : je les adore !
  • Au nom de la roseReines de nos jardins, les roses sont plus anciennes que l'humanité. Le premier homme est apparu vraisemblablement il y a environ 4 millions d'années. La rose […]
    Au nom de la rose
  • Une (r)évolution en marcheOutdoor Décryptage. Le jardin, le jardinage sont à la mode. Ils sont redevenus, au fil des années, l'un des loisirs préférés des […]

    Image non communiquée
  • Vade Retro escargot !Le printemps va bientôt provoquer l'invasion de l'escargot baveur et de sa complice la limace molle. Dès que les nuits oscilleront entre quinze et dix-huit […]
    Vade Retro escargot !
  • Mars : trois clés pour un beau jardin !Le mois de mars marque le retour du jardinier sur ses terres. C'est maintenant que se prennent les décisions pour que son jardin réponde, demain, à ses […]
    Mars : trois clés pour un beau jardin !
  • Septembre : un mois important pour la pelouseSeptembre : le mois du gazon Trop de gens l'ignorent encore, nous le répétons chaque année, mais c'est au mois de septembre que se préparent les […]
    Septembre : un mois important pour la pelouse

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Abonnez-vous à la newsletter du JDS

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties