Publicité

Tsavt Tanem

Artiste : Camille Lévêque

Tsavt Tanem
Si vous prenez notre douleur, que reste-t-il de nous ?
Une exposition de Camille Lévêque

  • Du 13 janvier au 24 avril 2024

- Vernissage le 12 janvier à 18h30 -

Du 13 janvier au 24 avril 2024, l'Abri mémoire met en lumière le travail de l'artiste visuelle Camille Lévêque (Paris, 1985) lors de l'exposition Tsavt Tanem*.

Dans cette exposition, Camille Lévêque nous présente un travail où les images d’archives dialoguent avec ses propres photographies. Elle y interroge les récits et mythes que des familles se transmettent et la mémoire intergénérationnelle des grands événements. L’artiste y explore essentiellement les notions de mémoire, identité(s) et intimité, mettant la famille comme pierre angulaire de son analyse. Sa pratique artistique mélange photographie, collage, vidéo et installation. 

Camille Lévêque aspire à illustrer l’idée de mémoire, son impact sur le présent et le futur, ses limites et son effacement, ainsi que les distorsions de perception liées au passage du temps. 

Fortement intéressée par la notion de mythologie familiale, sa recherche part d’une perspective individuelle pour se confronter à une perspective collective. L’objet photographique devient une excuse pour questionner notre capacité à échanger, percevoir et documenter la vérité, ou au contraire, la déformer à notre avantage et nous réinventer. En poussant les limites de médium, elle joue d’une certaine façon avec le passé, à la recherche d’une nouvelle approche de l’autobiographie que ce soit à l’échelle individuelle et collective.

C'est tout un travail de recherche autour de la notion d'identité(s) pour les descendants d'immigrants que nous présente Camille Lévêque, cherchant à s'émanciper de l'usage traditionnellement documentaire de la photographie.

“La génération d’Arméniens dont je fais partie, née en France, petits-enfants des survivants du Génocide de 1915, s’est construite en deux pôles extrêmes autour de son héritage : l’adoration et le rejet. Bien qu’aux opposés, ces deux réactions sont pareillement passionnelles et nourries par le fantasme et la douleur. Faire partie de la diaspora arménienne signifie porter le poids du passé, exacerbé par l’absence de reconnaissance du Génocide arménien par le gouvernement Turc, ce qui empêche une communauté entière de faire son deuil et de tourner la page.

Au fil de mes allers-retours entre l’Arménie et la France et de mes conversations, j’ai discerné des angoisses récurrentes, des frustrations ou des envies, qui étaient communes aux jeunes avec qui je m’entretenais. J’ai commencé à partager mes questionnements."

Camille Lévêque

  • Rendez-vous à l'Abri ! Visites guidées tous les samedis, à 15h

Abri mémoire, UFFHOLTZ
Du mercredi au samedi, de 13h30 à 18h
Les derniers dimanches du mois, de 13h30 à 18h
Périodes scolaires : du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Groupe & scolaires : Visites gratuites, du mardi au samedi - réservation : abri-memoire@cc-thann-cernay.fr / 03.89.83.06.91

* Tsavt Tanem signifie littéralement "Je prends ta peine", en arménien

Renseignements

Abri mémoire - Uffholtz 68700 Uffholtz

Dates et horaires :

Du Samedi 13 Janvier 2024 au Mercredi 24 Avril 2024 : 

  • Du mercredi au samedi, de 13h30 à 18h
  • Les derniers dimanches du mois, de 13h30 à 18h
  • Périodes scolaires : du mardi au samedi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Visites guidées tous les samedis, à 15h

Tarifs :

Gratuit

Dans la même rubrique

Besoin d'idées sorties dans votre ville ?


Publicité

Abonnez-vous à la newsletter du JDS Thann

Retrouvez chaque semaine nos bons plans sorties à Thann

Publicité