Magazine>Actu Magazine>Jeu de rôle : s'évader en se mettant dans la peau d'un autre

Jeu de rôle : s'évader en se mettant dans la peau d'un autre

Costumes et accessoires : le rôliste vit sa passion à fond Costumes et accessoires : le rôliste vit sa passion à fond © Association Nickel

L’an dernier, le Festival du jeu de rôle de Kaysersberg a attiré 10 000 personnes : un record pour l’association Nickel, organisatrice de l’événement. On a rencontré trois de ces bénévoles pour nous parler de leur passion, avant la prochaine édition, les 21 et 22 avril.

Qui n’a jamais rêvé de se mettre un jour dans la peau de quelqu’un d’autre ? Les rôlistes, comme s’appellent les adeptes du jeu de rôle, le font toutes les semaines ou presque, naviguant d’un univers à un autre : un jour mousquetaire devant protéger les intérêts de la couronne, un autre pirate qui doit faire grandir sa flotte de bateaux, ou un autre, chaton assoiffé qui cherche un bol de lait (si, si !).

Ils peuvent le faire de plusieurs façons. La plus répandue ? Le jeu de rôle papier, qui se pratique autour d’une table, comme un jeu de société : un maître du jeu tire les ficelles d’un scénario, et les participants jouent chacun un rôle à l’aide d’une feuille de personnage qui décrit ses caractéristiques : son apparence, ses pouvoirs, ses capacités, ses biens… Et tout ce beau monde fait avancer l’intrigue ! Adrien, coordinateur du festival du jeu de rôle de Kaysersberg aime mener la danse : « En tant que joueur, on joue un rôle. En tant que maître du jeu, on joue tout le reste ! Et même si on a un scénario bien préparé, il y a toujours un rôliste pour déjouer nos plans, donc il faut savoir rebondir. C’est un jeu mais aussi une construction narrative et collaborative.»

« Jouer son propre film »

Le jeu de rôle Grandeur Nature est lui plus impressionnant : il se pratique à l’extérieur, en costumes, en équipes, et chaque rôliste incarne un personnage et réalise des vrais actions pour faire progresser son camp.

Il peut se jouer sur une soirée, plus souvent sur un week-end et même une semaine entière. « C’est comme du théâtre d’improvisation avec une histoire à faire vivre. On a l’impression de jouer son propre film avec ses amis », explique Coraline, responsable communication de l’Association Nickel. «Sauf qu’on s’imprègne vraiment de notre personnage, de son vécu, de son ressenti, en interaction avec les autres, du matin jusqu’au soir », nuance Claudia, responsable logistique de l’association.

"Une échappatoire"

Le jeu de rôle attire de plus en plus d’adeptes : ils seraient 100 000 en France selon leur fédération. Comment expliquer un tel succès ? « On peut jouer un rôle sérieusement comme on peut faire n’importe quoi parce que c’est juste drôle  : c’est une échappatoire, un moment où on lâche prise. On peut être qui on veut, comme on veut. La seule barrière, elle est dans notre tête », indique Claudia. « Et puis, c’est toujours agréable de jouer un héros », complète Adrien.

Autre raison à ce succès : des propositions de jeux de plus en plus variées. « Pendant longtemps, le jeu de rôle était confiné à un univers donjons et dragons. Mais ces dernières années, on voit les adaptations des livres et films à succès comme Le Seigneur des anneaux, Games of thrones, Star Wars, Harry Potter, et beaucoup de science-fiction ou de jeux futuristes », informe Coraline.

Pas besoin d’’une imagination débordante pour participer, il suffit d’avoir l’envie clament les bénévoles. Et la passion peut vous métamorphoser : « Avec le jeu de rôle, j’ai fait des choses que je n’aurais jamais fait dans la vraie vie, et je me suis découvert des qualités insoupçonnées. Avant, j’étais timide et introvertie : depuis j’ai créé ma propre entreprise », sourit Claudia.

 

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Voie verte « Portes Bonheur, le chemin des carrières »
    Voie verte « Portes Bonheur, le chemin des carrières »

    Actu Magazine

    Rosheim

    Inaugurée en 2019, la voie verte est aménagée sur 11 km le long de l’ancienne voie ferrée reliant Rosheim à Saint-Nabor. La voie verte « Portes Bonheur, le chemin des carrières » est une création originale de la Communauté de Communes des Portes de Rosheim. A pied ou à vélo, découvrez un parcours « slow life » aux multiples facettes. Art contemporain, nature préservée, […]

  • Lac de Pierre-Percée
    Lac de Pierre-Percée

    Actu Magazine

    Pierre-Percée

    C'est dans un cadre féérique en automne notamment, que vous pourrez découvrir le lac de Pierre-Percée en Lorraine. Situé à 2h de route de Mulhouse, 1h30 de Colmar et de Strasbourg, le "petit Canada" local aura de quoi vous séduire. Situé sur les premiers contreforts du massif des Vosges à une altitude de […]

  • Insolite : la météorite d\'Ensisheim
    Insolite : la météorite d'Ensisheim

    Actu Tourisme et Loisirs

    Musée de la Régence - Ensisheim

    Le 7 novembre 1492, au petit matin, une météorite de pierre de 127 kg s'est écrasée dans un champ de blé, à proximité de la ville d'Ensisheim, territoire de l'archiduc d'Autriche. Un drôle d'objet (probablement divin ?) était tombé en plein milieu d’un champ, avec un seul témoin oculaire : un […]

  • Choisissez le logo de vos plaques d’immatriculation alsaciennes !
    Choisissez le logo de vos plaques d’immatriculation alsaciennes !

    Animations commerciales>Inauguration

    Du Mercredi 30/09/2020 au Dimanche 1/11/2020

    Voici la consultation qui permet aux Alsaciens de participer au choix du marqueur territorial - qui pourra figurer sur leurs plaques d’immatriculation dès le 1er janvier 2021 ! Votez en ligne pour votre logo préféré ! Conscients de l’attachement des Alsaciens à ce signe de reconnaissance qui est aussi un symbole fort de la renaissance […]

  • Yonaguni Spa Obernai
    Yonaguni Spa Obernai

    Actu Magazine

    Le Parc à Obernai

    Après plus de 4 années consacrées à la recherche et la définition de ce concept inédit, le Yonaguni Spa du Parc Hôtel Obernai a ouvert ses portes dans un nouvelédifice de 3500 m2, à l’ombre de l’hôtel 4*.Son ambition est de répondre aux attentes d’une clientèle exigeante en quête de […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !