Ora (Orée)

Vania Vaneau / Cie Arrangement Provisoire

Dans le cadre des Giboulées, Biennale Corps-Objet-Image 2020, du 13 au 21 mars, le TJP CDN Strasbourg-Grand Est propose Ora (Orée), de Vania Vaneau - Compagnie Arrangement Provisoire.

ORA (Orée) est un seuil entre différents lieux et temporalités. Une recherche de l’espace dans les interstices de l’activité et la passivité, la présence et l’absence, l’humain et le non-humain, le naturel et l’artificiel, l’ombre et la lumière. Une montagne noire de papier froissé, un nuage de grillage ou encore un triangle sont extraits des bords et déposés sur le plateau. Dans une chorégraphie de l’accumulation, de l’agencement et de la disparition, les trois interprètes s’engagent dans des allers-retours plateau-coulisses. Ils déplient, accompagnent, mobilisent et font apparaître objets, tissus et autres formes. Les fictions éphémères de Vania Vaneau naissent d’une exploration chorégraphique du rapport du corps à des matières “actives”, agissant comme filtres, échos ou passages. Le trio d’interprètes modèle des paysages et nourrit des imaginaires en perpétuelle transformation dans une traversée du noir à la couleur. La chorégraphe joue avec la superposition et la simultanéité d’une palette d’images et d’états de corps, qu’elle fait étrangement coexister comme dans un rêve. Une multiplicité de présences, ombres et reflets trouble la façon dont le corps se lie et se relie à son environnement.

Vania Vaneau se forme à la danse dans son Brésil natal avant d’intégrer l’école P.A.R.T.S à Bruxelles et de suivre une formation de Body Mind Centering. En tant qu’interprète, elle participe aux créations de Wim Vandekeybus, Maguy Marin, Jordi Galí, Yoann Bourgeois ou Christian Rizzo. Elle partage avec Jordi Galí la direction artistique de la compagnie Arrangement Provisoire. Ils sont artistes associés au Pacifique Centre de développement chorégraphique national de Grenoble et artistes associés à ICI – Centre chorégraphique national de Montpellier. Elle a présenté au TJP le solo Blanc, accompagnée du guitariste Simon Dijoud (pièce récompensée par le prix Beaumarchais-SACD – Festival Incandescences 2015).

Dès 12 ans.

Infos pratiques

Renseignements :

Horaires :

Mardi 17 Mars 2020 à 20h30 et Mercredi 18 Mars 2020 à 19h

Tarifs :

De 6€ à 22€

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !