Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>10 Faits qui prouvent que vous habitez dans un petit village alsacien

10 Faits qui prouvent que vous habitez dans un petit village alsacien

        

Salut bis'amme ! En Alsace coexistent deux univers antagonistes. Soit vous faites partie des Alsaciens de la ville et vous habitez dans un des trois pôles urbains : Strasbourg, Mulhouse ou Colmar. Soit vous êtes de la campagne et vos amis de la ville vous surnomment affectueusement "le Bür" - le paysan. Et les 10 points ci-dessous relèvent forcément de votre quotidien. Par Mike Obri

Bienvenue au Heimat ! DR Bienvenue au Heimat !

1) Dans votre secteur, il n'y a jamais de bouchons, sauf pendant les vendanges à cause des tracteurs : du coup, quand vous êtes en ville en voiture, vous craquez nerveusement au moindre feu rouge qui dure plus de dix secondes. Au moins, les tracteurs, on peut les dépasser.

2) Internet est redevenu aussi lent qu'en 1997 : votre village n'est pas dégroupé, on peut même dire qu'il s'est désolidarisé totalement du basculement planétaire vers l'ère numérique. Pour lutter contre le téléchargement illégal, oubliez Hadopi. Déménagez plutôt à Pfaffenweyersheim-le-Haut.

3) Le week-end, il n'y a plus de baguettes chez le boulanger après 9h30 : dans un village de 200 habitants, chaque baguette est comptée. Et comme les gens n'ont pas de lieu de sortie le vendredi soir, ils vont chercher leur pain hyper-tôt. Ce samedi matin, vous pourrez encore vous brosser pour les tartines.

4) Les jeunes y roulent en R19 tunée avec des néons sous le bas de caisse : vous imaginiez que cette tendance avait disparue d'elle-même au début des années 2000, mais non. Au village, c'est encore la référence en matière de bagnole cool.

5) Vos voisins appellent la police si vous discutez sur votre balcon après 21h : le tapage nocturne, ça fait du bruit, vous comprenez. Ils n'ont pas l'habitude.

6) C'est vous qui devez sortir la poubelle : dans les "copro" de ville, c'est le gardien ou un type du syndic qui s'en occupe... ça fait déjà trois semaines que vous oubliez la poubelle, les petits sachets noirs et de plus en plus odorants s'accumulent gentillement dans votre remise.

7) Il y a encore une Coop : vous pensiez que ces petits magasins de proximité n'existaient plus, qu'il n'y avait plus que des Carrefour City. C'est parfait, vous aviez justement besoin d'un bout de Wurscht et de Raifort pour ce soir.

8) Vous devez tout le temps prendre la voiture : vous avez oublié de prendre du beurre ? Vous avez envie de vous faire une toile ? Un copain vous a invité pour l'apéro ? Tout se calcule en terme de minutes en voiture : le beurre, c'est 6, la toile, c'est 15, le copain, c'est 30.

9) Vous vérifiez dans le Bulletin Municipal distribué dans toutes les boîtes aux lettres du village qu'on ne vous a pas pris en photo lors de la dernière soirée bingo à la Salle des Fêtes : aïe, et si ! Tout le village va savoir qui vous êtes et que vous aviez bu ce soir-là, pour oublier.

10) Votre voisin de gauche est viticulteur, celui de droite aussi : l'avantage de vivre dans un petit village alsacien c'est que vous ne risquez pas d'être à sec niveau blanc, même si vous préférez le moelleux (sympa, le jeu de mots sec/moelleux !)

A voir également

  • Te Deum classique-jazz-gospel de John Featherstone
    Te Deum classique-jazz-gospel de John Featherstone Samedi 24/11/2018

    Temple Neuf  -  Strasbourg

    TE DEUM classique-jazz-gospel Avec L'ENSEMBLE VOCAL LUX AETERNA, DEUX QUATUORS VOCAUX JAZZ-GOSPEL ET QUATRE MUSICIENS - 16 intervenants sur scène. 'Une diversité qui explose dans tous les domaines… musique, piété, ambiance, temps… : une histoire de réconciliation – de styles, de traditions, d’histoire et de modernité.' Aux côtés de Lux Aeterna, des membres des […]

  • Faut-il dire UN ou UNE bretzel ?
    Faut-il dire UN ou UNE bretzel ?

    Guide de l'Alsace

    Voici un débat bien typique des Alsaciens… puisque d’après notre enquête, on aurait tendance à dire UN bretzel dans le Sud de la région, et UNE Bretzel dans le Nord. Difficile de dire cependant où se trouve la frontière entre les deux genres… ! Qui a tort, qui a raison ? Aïe, là ça se complique !Si on ouvre […]

  • 10 choses énervantes quand on vit avec un Alsacien
    10 choses énervantes quand on vit avec un Alsacien

    Guide de l'Alsace

    Personne n’est parfait, même pas les Alsaciens ;-)Si vous vivez avec un Alsacien ou une Alsacienne, vous avez sûrement été confronté à l'une de ces situations... - Impossible de manger léger Connaissez-vous une seule spécialité culinaire alsacienne qui ne soit pas une bombe calorique ? La choucroute ? Non ! Le Baeckeoffa ? Non […]

  • Arnica : le trésor des Vosges
    Arnica : le trésor des Vosges

    Guide de l'Alsace

    Au début de l’été, c’est l’heure de la cueillette de l’arnica dans le massif du Markstein, un des rares endroits où elle pousse en France. Cette plante, aux propriétés médicinales, est désormais protégée comme un trésor. C’est une petite fleur fragile mais qui vaut de l’or : […]

  • 4 raisons d’aimer l’Alsace
    4 raisons d’aimer l’Alsace

    Guide de l'Alsace

    La plus belle région de France Les richesses du patrimoine alsacien sont reconnues partout en France, voire dans le monde, autant sur le plan historique et culturel que naturel. Sa situation géographique au bord du Rhin et à la frontière de plusieurs pays, ainsi que ses reliefs variés et son histoire riche en font une région dynamique où il fait […]

  • Fantômes en Alsace :  Gérard Leser nous dit tout !
    Fantômes en Alsace : Gérard Leser nous dit tout !

    Guide de l'Alsace

    Originaire de Munster, Gérard Leser est un historien spécialiste du folklore alsacien. Il écrit sur le sujet depuis plus de trente ans. Son dernier livre, paru en mai dernier, s’intitule « Fantômes et revenants d’Alsace ». Il y compile plus de 400 histoires glanées au fil de ses recherches et de ses rencontres. Gérard Leser, avec […]

Commentaires

  • Patrick | 26/08/16 | 17h18

    Moi le normand charentais qui a habité 5 ans un village de la route du vin,tout est vrai sauf qu'il n'y a plus de pain MEME LE SEMAINE à 8h du mat!!!!

  • coffre68 | 26/08/16 | 8h09

    La coop à Masevaux n'y est plus c'est un Leclerc à la place. Mais l’Alsace n'a pas que des villages dans le vignoble. Il y aussi dans les vallées vosgiennes et pas de viticulteurs comme voisins mais des bûcherons.

  • Ninon | 07/08/16 | 10h45

    Et ben moi, j'adorerai habiter dans un village alsacien, veinards, va !!

  • Coop | 25/03/16 | 7h45

    Euh non dans la vallée de Masevaux il y a encore une Coop !

  • Le Rédacteur | 29/12/15 | 10h22

    Martin Pecheur > Et si. Et vit encore. (Mais en effet, l'article a été rédigé lorsque les Coop existaient encore.)

  • Martin Pëcheur | 27/12/15 | 18h03

    Bienvenue au Heimat !!! Quel charabia ! La personne qui a écrit cet article n'a jamais vécu dans un village d'Alsace.

  • Stéphanie | 12/07/15 | 10h17

    Dans JDS les articles de ce genre me font pleurer de rire, j'adore!! Et c'est tellement vrai! Yooo hamel esch zum lache ;) un grand merci aux rédacteurs.

  • de Schang & de Güscht | 07/06/15 | 15h39

    Was isch des fer a Quatsch? Mir sin net a so im Elsass !! mdrrr

  • Coop | 23/04/15 | 19h59

    Loupé, la COOP c'est fini... même dans les villages !

  • Damien | 20/11/14 | 14h35

    Soit cet article a été écrit à la création d'internet (donc très très très vieux), soit le rédacteur est une très mauvaise langue... lol

Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 313

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS