Publicité
Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>L'Alsace dans l'époque Celte et Romaine

L'Alsace dans l'époque Celte et Romaine

Vestiges d\'un ancien temple romain situé sur le site du château de la Wasenbourg Vestiges d'un ancien temple romain situé sur le site du château de la Wasenbourg DR

Dès le second millénaire avant notre ère, des tribus celtes vinrent s’établir dans la plaine d’Alsace, mais de façon semi-sédentaire : ce n’est qu’une zone de transition avant de se diriger vers le Sud. Ils seront bientôt rejoints par les Germains et les Romains.

Les tribus celtes des Eduens et des Séquannes s’installent réellement de manière sédentaire au cours du VIIIe siècle avant J-C, essentiellement dans la zone du Sundgau et le Sud de l’Alsace plus largement ; César disait des Eduens qu’ils étaient le peuple le plus puissant des Gaules.

Mais cette puissance est relativement fragilisée par l’arrivée de Germains, tels que les Suèves, qui menacent la Gaule dès -72 ; en effet, ils contrôlent l’Alsace en totalité dès -63.

Mais leur domination ne sera pas longue : les troupes de Jules César, lancés dans la guerre des Gaules, arrivent en Alsace en – 58, et battent rapidement les Suèves aux alentours de l’actuelle zone de Cernay.
Néanmoins, les Romains ne restent pas tranquilles dans la zone : la tribu des Triboques s’installe dans le Nord, et les Suèves restent présent dans le Nord de la plaine.

Les Romains ne résistent pas aux invasions barbares du Ve siècle ap. J-C. L’Alsace est prise par les Alamans, puis les Francs dès 496. Les peuplades alémaniques restent tout de même comme colons de la zone ; c’est leur langage qui est considéré comme étant la première forme du dialecte Alsacien.

 

Les Romains apportèrent à l’Alsace d’excellentes techniques et structures, qui feront plus tard sa force.
La principale est probablement l’affirmation de la culture de la vigne, déjà pratiquée par les Celtes, qui fera la richesse de l’Alsace au Moyen Age, et deviendra un de ses symboles actuels.

Les Romains savent donc profiter des ressources et de la topographie de l’Alsace, et construisent des structures impressionnantes : thermes, routes, lieux de culte, baraquements… Certaines de ces anciennes constructions restent visibles, ou ont été mises à jour par des fouilles, et constituent une part importante du patrimoine local. N’oublions pas que Strasbourg en est un exemple, fondée par les Romains sous le nom d’Argentorate !

Vous pourrez peut-être en apercevoir au détour d’une promenade, sinon de nombreux musées, tels que le Musée Archéologique de Strasbourg ou le Musée Gallo-Romain de Biesheim, sont là pour en témoigner !

Dans la même rubrique

Publicité
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !