Tourisme et loisirs>Guide de l'Alsace>Les prêtres salariés en Alsace

Les prêtres salariés en Alsace

En Alsace, moins besoin de la traditionnelle quête ! En Alsace, moins besoin de la traditionnelle quête ! DR

Si depuis 1905, les représentant des Eglises vivent du bon cœur de leurs ouailles ainsi que des apports de leur hiérarchie, les prêtres des confessions catholiques, protestantes et juives  en Alsace et en Moselle sont plus à l’abri du besoin, puisque toujours salariés par l’Etat. La cause en est le maintien du Concordat de 1801.

Si pour le Français « métropolitain », il est logique, dans une parfaite démarche laïque, de voir l’Etat ne pas se mêler des affaires religieuses, et réciproquement, il peut être étonné de voir que la fiche de paie des représentants des confessions chrétiennes et juives sont signés… par la République française !

Et pour cause, le Concordat de 1801 plaçait les prêtres sous la hiérarchie de l’Etat français ; presque assimilés à des fonctionnaires, ceux-ci recevaient leur paie de l’Etat, tel des employés. Après la séparation de l’Eglise et de l’Etat opérée en 1905, les prêtres durent se vouer à la générosité des fidèles ainsi qu’à l’aide de leur hiérarchie ecclésiastique.
L’Alsace, elle, qui redevint française en 1918, et qui lutta pour garder les clauses du Concordat, continue à voir les prêtres officiant sur son territoire recevoir un salaire de l’Etat.

Si cette prise en charge des ministres religieux se limite aux confessions catholique, protestantes (Luthérienne et Calviniste) et juive, on parle d’y ajouter les imams musulmans, parallèlement à l’affirmation d’une forte communauté musulmane vivant en Alsace. Si les imams ne sont pas concernés par les règles du Concordat, c'est parce que l'islam ne faisait pas partie ne faisait pas partie des cultes reconnus en 1801.

Combien sont payés les prêtres, rabins et pasteurs en Alsace ?

Les salaires des prêtres, pasteurs et rabins varient en fonction de leur ancienneté et de leur rôle. En début de carrière les responsables religieux gagnent 1200€ net par mois, 2200€ en fin de carrière. Le salaire de l'archevêque de Strasbourg peut atteindre jusqu'à 5000€ net.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • 10 Faits qui prouvent que vous habitez dans un petit village alsacien
    10 Faits qui prouvent que vous habitez dans un petit village alsacien

    Guide de l'Alsace

    Salut bis'amme ! En Alsace coexistent deux univers antagonistes. Soit vous faites partie des Alsaciens de la ville et vous habitez dans un des trois pôles urbains : Strasbourg, Mulhouse ou Colmar. Soit vous êtes de la campagne et vos amis de la ville vous surnomment affectueusement "le Bür" - le paysan. Et les 10 points ci-dessous relèvent forcément de votre […]

  • Les 8 trucs à ne pas dire à un Haut-Rhinois quand on est un Bas-Rhinois
    Les 8 trucs à ne pas dire à un Haut-Rhinois quand on est un Bas-Rhinois

    Guide de l'Alsace

    Comme nous sommes partisans de rire de nos petites différences, voici les 10 phrases, ou autant de grands classiques du cliché, à ne surtout pas prononcer devant un Haut-Rhinois, quand vous êtes un Bas-Rhinois... Toute ressemblance avec une discussion de comptoir est purement fortuite.Par Mike Obri • « La Tour de l'Europe, ça vaut quand même pas […]

  • Faut-il dire UN ou UNE bretzel ?
    Faut-il dire UN ou UNE bretzel ?

    Guide de l'Alsace

    Voici un débat bien typique des Alsaciens… puisque d’après notre enquête, on aurait tendance à dire UN bretzel dans le Sud de la région, et UNE Bretzel dans le Nord. Difficile de dire cependant où se trouve la frontière entre les deux genres… ! Qui a tort, qui a raison ? Aïe, là ça se complique !Si on ouvre […]

  • 10 choses énervantes quand on vit avec un Alsacien
    10 choses énervantes quand on vit avec un Alsacien

    Guide de l'Alsace

    Personne n’est parfait, même pas les Alsaciens ;-)Si vous vivez avec un Alsacien ou une Alsacienne, vous avez sûrement été confronté à l'une de ces situations... - Impossible de manger léger Connaissez-vous une seule spécialité culinaire alsacienne qui ne soit pas une bombe calorique ? La choucroute ? Non ! Le Baeckeoffa ? Non […]

  • Arnica : le trésor des Vosges
    Arnica : le trésor des Vosges

    Guide de l'Alsace

    Au début de l’été, c’est l’heure de la cueillette de l’arnica dans le massif du Markstein, un des rares endroits où elle pousse en France. Cette plante, aux propriétés médicinales, est désormais protégée comme un trésor. C’est une petite fleur fragile mais qui vaut de l’or : […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !