Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Danse>Ballet de l'OnR : Le Rouge et le Noir

Ballet de l'OnR : Le Rouge et le Noir

        

Par le Ballet de l'Opéra national du Rhin, chorégraphie Uwe Scholz, l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, musique de Hector Berlioz, direction musicale Myron Romanul.

DR

Le ballet de l’Opéra national du Rhin met une nouvelle fois à son programme un ballet d’Uwe Scholz, chorégraphe néo-classique décédé en 2004. Avec une de ses œuvres majeures : Le Rouge et le Noir.

A 30 ans seulement, le chorégraphe allemand Uwe Scholz décide d’adapter le chef d’œuvre de Stendhal, Le Rouge et le Noir, avec un ballet en trois actes pour 36 danseurs : une gageure. On est alors en 1988 et le chorégraphe n’est à la tête du ballet de Zurich que depuis trois ans, arrivé avec le titre de plus jeune directeur de ballet européen et pas encore reconnu comme l’un des derniers grands maîtres du ballet néo-classique.

Avec ce ballet d’envergure, Uwe Sholz tient à rendre hommage à l’un des plus grands chorégraphes du XXe siècle, John Cranko qui l’a auditionné et admis pour renter au ballet de Stuttgart en 73, mais qui est décédé deux mois plus tard d’un infarctus à l’âge de 46 ans. Ironie de l’histoire, Uwe Sholz est décédé en 2004, lui aussi à l’âge de 46 ans, laissant derrière lui un répertoire de près de 100 ballets, dansés dans les plus grandes maisons : l’Opéra de Vienne, la Scala de Milan, le Nederlands Dans Theater…Et Le Rouge et le Noir restera comme une de ses plus belles pièces.

Chorégraphier les états d’âme

Il a pris ce texte à bras-le-corps, se rendant même en France sur les lieux évoqués dans le roman publié en 1830. Julien Sorel, qu’il qualifiait de « personnage grandiose », le fascinait.

Pour mémoire, rappelons que ce fils de scieur, montrant des prédispositions intellectuels dans une famille qui comptait avant tout sur la force de travail, a gravi un à un les échelons de la société.

Pour arriver à ses fins, l’ambitieux fit la conquête de Madame de Rênal qui résista un peu, et de Mathilde de la Mole qui résista un peu moins à ses avances.

Sholz s’intéresse surtout au volet psychologique de l’histoire, faisant ressortir les traits de caractère et les états d’âme de chaque personnage.

Le côté historique apparaît lui à travers les décors et les costumes, et quelques scènes comme une parade militaire sous l’Empire.

Des extraits de Berlioz

Pour la musique, Uwe Scholz est resté en France et a choisi un contemporain de Stendhal, Hector Berlioz. Il ne s’est pas contenté d’un morceau dans son intégralité mais a pioché dans de nombreux extraits de son répertoire : Les troyens, Roméo et Juliette, Harold en Italie

Il en a fait une partition fluide, démontrant toute sa science musicale, lui qui a appris le violon et le piano dès l’âge de 6 ans et qui rêvait de devenir chef d’orchestre.

A Mulhouse et Strasbourg, la musique sera jouée en direct par l’Orchestre philarmonique de Strasbourg dirigé par Myron Romanul.


A noter :

Ce spectacle de danse est présenté dans le cadre de la saison 2016-2017 de l'Opéra national du Rhin. Spectacle présenté avec des musiques enregistrées lors des représentations à Colmar.

Parlons peu… mais parlons danse
Présentation des spectacles une demi-heure avant chaque représentation dans les foyers des théâtres

Autour du spectacle :

  • 03/01 et 19/01/2017 : Conférence dansée L'université de la danse / Danse à l'université
  • 20/12/2016 à 18h : Répétition ouverte au public au Centre chorégraphique de Mulhouse (sur inscription)
  • 19/01/2017 à 18h30 : Répétition publique sur scène à l'Opéra de Strasbourg

Infos pratiques

  Commentaires

A voir également

Agenda
Le QUIZ de la semaine Cirque Bouglione à Strasbourg

Cette semaine jds.fr vous invite au Cirque Bouglione, le vendredi 23 décembre à 14h30 au Parc des expos du Wacken à Strasbourg. 15 lots de 2 places à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS