Agenda>Manifestations>Animations>A Kembs, on bricole son objet flottant non identifié! 2014

A Kembs, on bricole son objet flottant non identifié! 2014

  • 24/08/2014

    Le long du Canal de Huningue à Kembs Kembs

OFNI à Kembs 2021 : tout le programme

La Course d’Objets flottants non identifiés (Ofni), qui aura lieu le 24 août prochain, est l’événement de l’été à Kembs. On a poussé la porte des ateliers de l’école du carnaval où 24 enfants préparent comme chaque année leur embarcation : ce sera un praetorium romain.

Chaque année, c’est la foule des grands jours sur le canal de Kembs pour la Course d’Objets flottants non identifiés (Ofni). Un drôle de concept né dans la tête d’Edouard Bach, ancien adjoint au maire et président du Carnaval de Kembs : « A l’époque, il y avait pas mal de casse dans la commune et on s’est dit qu’il fallait occuper les jeunes. On a organisé une réunion pour recueillir leurs envies, et ils voulaient notamment une fête locale. On ne voulait pas retomber dans les vieilles kilbes d’antan, et comme il n’y avait pas de fête de l’eau, on a imaginé cette course de radeau ». Bien vu : la manifestation est aujourd’hui très attendue par les jeunes et les moins jeunes, de Kembs et de la région des 3 frontières.

Faire preuve d'originalité

Une vingtaine d’Ofni prennent part à la course chaque année, avec deux critères à respecter : flotter sur 4 km, et faire preuve d’originalité. Les jeunes de l’Ecole du Carnaval de Kembs qui participent tous les ans ne manquent pas d’imagination : ils ont déjà mis la reine d’Angleterre dans une théière, copié la roue de l’énergie de Tomi Ungerer, réalisé un mobile géant avec des cigognes… Cette année, ils ont voté (car ici, c’est la démocratie qui prime) pour édifier un praetorium, un centre administratif de l’époque romaine, clin d’œil à la nouvelle mairie de Kembs inaugurée en juin dernier et au passé romain de la ville alors appelée Cambete.

Récup' et bricolage

Dans l’atelier de l'école du carnaval, les jeunes de 7 à 16 ans s’activent pour l’heure pour faire les colonnes romaines : ils ont récupéré des cartons du supermarché voisin pour faire l’ossature, des mousses de piscine usagées pour faire des volumes, et tapissent la colonne de bouts de papier. Ca découpe, ça colle, ça maroufle ! « Qu’est-ce que je vois ? Il n’y a pas assez de colle ici. Si vous n’en mettez pas assez, on va se retrouver avec des bouts de papier dans l’eau, prévient Edouard Bach qui supervise l’avancement des travaux. Ici, ils ont le droit de toucher à tout, bien sûr, avec des règles de sécurité. L’idée, c’est de leur montrer qu’on peut faire de belles choses avec trois fois rien : ce sont des experts en trompe l’œil maintenant ».

Des maths appliqués

Et ça fait aussi des mesures, des calculs, de la géométrie et même des études de flottaison. Car oui, comment faire flotter un engin de 2m de large, 3m de long, 2.50m de haut, avec la capacité de transporter 6 enfants, soit 350 kg ? « On fait de l’histoire ou des maths en bricolant, toujours avec l’envie de leur donner un petit coup de main dans leurs études. Il y a une rivalité très saine : quand y’en a un qui sait pas faire, l’autre lui montre », enchaîne Edouard Bach.

Après 50 heures de travail, le praetorium sera fin prêt pour la course le 24 août, où les enfants de l’école du carnaval tiennent en général la vedette !

Infos pratiques

Le long du Canal de Huningue à Kembs 68680 Kembs

Renseignements :

03 89 48 37 08
www.ronde-des-fetes.asso.fr

Horaires :

Dimanche 24

Tarifs :

Accès libre

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !