Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Agenda>Spectacles>Théâtre>Le jeu de l’amour et du hasard

Le jeu de l’amour et du hasard

        

De Marivaux par la Cie Saudade, mise en scène Philippe Calvario.

Afin d’éprouver la sincérité des sentiments de l’homme choisi par son père, pour époux, Silvia se fait passer pour sa servante Lisette. Dans le même temps, Dorante, le prétendant, a la même idée et change ses habits avec son valet Arlequin. Inversion des rôles, des conditions sociales, un double jeu de masques qui donnent lieu à un jeu de dupes, à de multiples surprises et à des quiproquos…

Le jeu de l’amour et du hasard © Christophe Vootz Le jeu de l’amour et du hasard

C’est une des plus belles pièces de la langue française, aux dialogues étincelants, une comédie de la séduction, de la mécanique du cœur et des sentiments. Marivaux y dénonce les préjugés sociaux, s’en joue et inverse, le temps de la comédie, les rapports maîtres-valets. La mise en scène de Philippe Calvario, toute de rythme de fantaisie et de gaieté, souligne la drôlerie des dialogues, le burlesque des situations et le grinçant de la condition des serviteurs, avec en fond les mélodies intemporelles de Serge Gainsbourg, pour faire apparaître un classique résolument d’aujourd’hui…

Infos pratiques

  • Agrandir la carte
    Relais culturel - Théâtre de Haguenau 67500 Haguenau

    Renseignements :

      03 88 73 30 54
      www.relais-culturel-haguenau.com
      Facebook
    Dès 12 ans

    Horaires :

    Mardi 27 Mars 2018 à 20h30

    Tarifs :

    Catégorie 1 : 18,50/22€
    Catégorie 2 : 12/14,50€

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Saint-Andrew's Day Saint-Andrew's Day

Cette semaine le JDS vous invite au Saint-Andrew's Day le samedi 25 novembre à Blodelsheim. 5 x 2 entrées à gagner

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 302

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS